Publié le 23 mai 2016

Après New York, Zurich pourrait offrir une carte d'identité aux sans-papiers

La plupart des sans-papiers, soit les deux-tiers, sont venus en Suisse sans documents de voyage valables ou comme touristes, indique le Secrétariat d'Etat aux migrations.
Zurich pourrait offrir une carte d’identité aux sans-papiers Le Journal du matin / 1 min. / le 23 mai 2016
Soutenu par des citoyens, le Conseil des étrangers de Zurich propose d'offrir aux sans-papiers une carte d'identité valable dans la ville. Cette initiative est basée sur une pratique qui existe à New York depuis plus d'un an.

Sur les bords de la Limmat, on estime à 14'000 le nombre de personnes qui n'ont aucun document d'identité. Avec son projet de carte d'identité pour sans-papiers, le Conseil des étrangers de Zurich souhaite donner une réelle existence à ces milliers de personnes.

Cette "citoyenneté urbaine" offrirait à ces anonymes l'occasion de participer à la vie sociale de la ville et leur faciliterait l'accès aux hôpitaux, aux écoles, aux bibliothèques et aux piscines. Et surtout, cela éloignerait la crainte d'être arrêté.

Des travailleurs utiles à l'économie

Une des membres du Conseil des étrangers signale qu'à New York, par exemple, la carte d'identité de la ville permet aux anonymes d'ouvrir un compte en banque, de recevoir des médicaments ou de profiter de rabais.

Elle rappelle aussi que de nombreux sans-papiers sont à Zurich pour travailler dans les secteurs du bâtiment et de l'hôtellerie. Ces travailleurs ne seraient pas là si les employeurs n'avaient pas besoin d'eux.

Une idée étudiée

Les autorités de la ville se disent prêtes à débattre de ce projet, qui n'en est qu'à sa phase exploratoire. Mais un responsable du contrôle des habitants se montre toutefois sceptique. "Lorsque nous connaissons l'existence d'un sans-papier, soit il obtient un droit de séjour, soit il doit s'en aller", affirme-t-il.

Roger Guignard/dk

Publié le 23 mai 2016