Modifié le 02 octobre 2018 à 21:18

Le bilan du tsunami en Indonésie monte à plus de 1200 morts

L'Indonésie, quatre jours après la catastrophe: le bilan humain atteint 1'300 morts, certains villages sont rayés de la carte.
L'Indonésie, quatre jours après la catastrophe: le bilan humain atteint 1'300 morts, certains villages sont rayés de la carte. 19h30 / 1 min. / le 02 octobre 2018
Le bilan du séisme suivi d'un tsunami qui a frappé l'île indonésienne des Célèbes est passé à au moins 1234 morts, contre 844 lors d'un précédent bilan, a annoncé mardi l'agence de gestion des catastrophes. La Chaîne du Bonheur organise vendredi une journée de solidarité.

"A 13h00 le dernier bilan disponible est de 1234 morts", a indiqué Sutopo Purwo Nugroho, porte-parole de l'agence de gestion des catastrophes au cours d'un point presse.

La catastrophe qui a frappé vendredi la localité de Palu, où vivent 350'000 habitants sur la côte occidentale des Célèbes, a aussi fait 61'867 déplacés.

>> Lire aussi: Le tsunami qui a frappé l'île de Célèbes, un désastre mal anticipé

Les hôpitaux submergés par le nombre de blessés

Même si l'aide humanitaire commence à arriver, les survivants doivent toujours affronter la faim et la soif. Vivres et eau potable sont rares. Et les hôpitaux sont submergés par le nombre de blessés.

>> Ecouter le témoignage de Joël Bronner, depuis Palu:

Les membres d'une équipe de secours transportent une victime du séisme qui a frappé l'île indonésienne des Célèbes.
Beawiharta - Reuters
Le 12h30 - Publié le 02 octobre 2018

Des gens crapahutent sur les décombres à la recherche de tout ce qui pourrait être récupérable, d'autres se pressent autour de rallonges électriques dans les quelques bâtiments disposant encore de courant.

Les secours manquent d'équipements lourds. Ils peinent également du fait de la coupure des routes et de l'ampleur même des dégâts.

Près de 200'000 personnes dans le besoin

L'armée indonésienne dirige les secours mais à la suite d'un appel du président, des ONG internationales ont également dépêché des équipes sur le terrain.

>> Lire aussi: L'Indonésie lance un appel à l'aide internationale après le tsunami

Le bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (UNOCHA) a estimé lundi à 191'000 le nombre de personnes ayant besoin d'une aide humanitaire d'urgence, dont 46'000 enfants et 14'000 personnes âgées.

Les morts pris au piège dans les décombres des bâtiments dévastés par le séisme de magnitude 7,5, sont également un motif d'inquiétude pour les autorités.

Dans le climat équatorial chaud et humide qui prévaut en Indonésie, la décomposition est accélérée et fournit un terrain propice aux maladies.

afp/ther

>> Le sujet du 12h45 sur la défaillance du système d'alerte:

Le système d'alerte tsunami en cause dans le lourd bilan en Indonésie.
12h45 - Publié le 02 octobre 2018

Publié le 02 octobre 2018 à 09:15 - Modifié le 02 octobre 2018 à 21:18

Action de la Chaîne du Bonheur le 5 octobre

La Chaîne du Bonheur et la SSR organisent vendredi une journée nationale de solidarité en faveur des personnes sinistrées sur l'île indonésienne des Célèbes. Les quatre centrales de collecte de Zurich, Genève, Lugano et Coire enregistreront les promesses de dons de 07h00 à 23h00. Les fonds réunis seront utilisés pour financer l’aide apportée par sept ONG partenaires mobilisées sur place en urgence.

Les dons peuvent d’ores et déjà être versés sur www.bonheur.ch ou sur le CP 10-15000-6, mention « Tsunami Indonésie ».. Lors de la journée de collecte, le numéro de solidarité est le 0800 87 07 07.

La police tente de mettre fin aux pillages

Alors que les autorités avaient toléré ces derniers jours que la population se serve dans les magasins devant le manque d'approvisionnement et l'aide qui tardait à venir, la police a arrêté mardi 35 personnes pour avoir volé des ordinateurs et de l'argent et s'est engagée à arrêter les pillages.