Publié le 04 février 2017 à 13:02

Nouvelle offensive pour déloger l'Etat islamique du nord de la Syrie

Les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont annoncé une nouvelle phase dans leur offensive contre l'Etat islamique.
Les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont annoncé une nouvelle phase dans leur offensive contre l'Etat islamique. [Delil Souleiman - AFP]
L'armée turque a annoncé samedi avoir détruit 59 positions de l'Etat islamique (EI) et tué 51 de ses membres dans le nord de la Syrie, tandis qu'une offensive est menée à Raqa pour déloger l'organisation.

Des appareils de l'armée de l'air turque ont détruit 56 bâtiments et trois postes de commandement dans les régions d'Al Bab et de Bzagah.

Les opérations ont été menées dans le cadre de l'opération "Bouclier de l'Euphrate" qui se traduit depuis cinq mois par une présence militaire turque au sol dans le nord de la Syrie afin de combattre les djihadistes mais également les milices kurdes.

Offensive sur Raqa

Parallèlement, les forces kurdo-arabes, appuyées par les Etats-Unis, ont annoncé samedi une nouvelle phase dans leur offensive pour déloger le groupe EI de son bastion syrien de Raqa, mais affirmé avoir besoin de plus d'armes pour mener à bien leur opération.

Cette coalition internationale a commencé en 2014 à mener des raids aériens contre l'EI en Syrie et en Irak voisin, où le groupe djihadiste s'est emparé de plusieurs régions.

agences/lgr

Publié le 04 février 2017 à 13:02