Modifié

Barack Obama salue le rôle de la Suisse dans le dossier iranien

Barack Obama: "Je voudrais aussi remercier le gouvernement suisse pour son aide cruciale." [RTS]
Barack Obama: "Je voudrais aussi remercier le gouvernement suisse pour son aide cruciale." / L'actu en vidéo / 28 sec. / le 17 janvier 2016
Le président américain Barack Obama a réagi dimanche à Washington à la levée des sanctions contre l'Iran. Il a notamment remercié la Suisse pour son travail lors des négociations sur le nucléaire iranien.

"Accord sur le nucléaire entré en vigueur, familles américaines réunies (...) Nous avons réalisé des progrès historiques", a aussi déclaré Barack Obama, tout en insistant sur les "profondes différences" qui persistent entre Washington et Téhéran.

De son côté, le président iranien Hassan Rohani a évoqué l'ouverture d'une "nouvelle page" entre l'Iran et la communauté internationale.

L'accord nucléaire conclu le 14 juillet avec les grandes puissances est entré en vigueur samedi après que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a certifié que l'Iran avait respecté ses obligations.

>> Lire: Les grandes puissances annoncent lever les sanctions frappant l'Iran

Prisonniers américains à Genève

Dès la fin de la déclaration de Barack Obama, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a félicité l'accord annoncé samedi qui a permis une opération d'échange de prisonniers entre les Etats-Unis et l'Iran.

>> Lire: L'Iran et les Etats-Unis ont procédé à une échange de prisonniers

Cet échange a été facilité par la Suisse, qui a joué "un rôle actif de bons offices" lors de 14 mois de négociations secrètes, a ajouté le DFAE. Trois des prisonniers américains sont d'ailleurs arrivés à Genève dimanche en fin de journée à bord d'un avion suisse, a indiqué un responsable américain.

Les trois hommes sont ensuite repartis vers une base américaine en Allemagne, a indiqué un porte-parole du DFAE.L'avion suisse transportant les trois Américains sur le tarmac genevois. [Denis Balibouse - Reuters]L'avion suisse transportant les trois Américains sur le tarmac genevois. [Denis Balibouse - Reuters]

Le tweet de Brett McGurk, l'envoyé présidentiel de Barack Obama

"De l'huile dans l'engrenage"

Dans l'émission Forum de la RTS, le conseiller fédéral et chef du DFAE Didier Burkhalter est revenu sur le rôle de la Suisse dans le dossier du nucléaire iranien. "C'est notre marque de fabrique de faciliter les relations entre des acteurs internationaux lorsqu'il y a un manque de confiance", a-t-il déclaré.

Le conseiller fédéral a ainsi affirmé que l'action de la Suisse s'apparentait à "de l'huile dans l'engrenage de l'amélioration de la situation internationale, notamment pour permettre à l'Iran (...) d'être un acteur dans la solution aux crises qui secouent cette région".

L'interview de Didier Burkhalter dans Forum:

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif se balade au bord du lac pendant une pause, le 27 mars. [Keystone]Keystone
Le rôle de la Suisse dans la levée des sanctions contre l'Iran / Forum / 7 min. / le 17 janvier 2016

gchi/ctr/agences

Publié Modifié

Nouvelles sanctions imposées

Les Etats-Unis ont imposé dimanche des sanctions à onze sociétés et individus qui seraient impliqués dans le programme de missiles balistiques iraniens, a annoncé le département du Trésor.

Par ailleurs, les Etats-Unis vont rembourser à l'Iran un total de 1,7 milliard de dollars de dette et d'intérêts qui remontent à la Révolution islamique de 1979 et à la rupture des relations diplomatiques, a indiqué dimanche dans un communiqué le secrétaire d'Etat John Kerry.