Modifié

La "Santa Maria", navire de Christophe Colomb, aurait été retrouvée vers Haïti

Une peinture représentant la Pinta, la Santa Maria et la Nina. [The Art Archive / Museo de la Torre del Oro Seville / Gianni Dagli Orti]
Une peinture représentant la Pinta, la Santa Maria et la Nina. [The Art Archive / Museo de la Torre del Oro Seville / Gianni Dagli Orti]
Une équipe d'archéologues aurait découvert l'épave de la "Santa Maria", la caravelle ayant mené Christophe Colomb à la découverte de l'Amérique en 1492, annonce mardi The Independent.

Des archéologues américains auraient découvert les restes de l'épave de la "Santa Maria" au large de la côte nord d'Haïti, annonce mardi le quotidien britannique The Independent.

Selon Barry Clifford, le responsable de l'expédition, "toutes les données archéologiques, géographiques et de topographie sous-marine indiquent que cette épave est celle du fameux vaisseau amiral de Christophe Colomb, la Santa Maria.

Une recherche de 10 ans

L'équipe d'archéologues a mis dix ans à réunir les preuves nécessaires pour avancer leur théorie. La localisation qui coïncide avec celle du journal de bord de Christophe Colomb, l'analyse des courants dans la région ou encore les restes de ballasts retrouvés concordent avec la description de la Santa Maria.

Le navire avait sombré dix semaines après que Christophe Colomb avait atteint les Bahamas, en 1492. L'équipage avait récupéré une partie du matériel pour construire un fort sur Haïti, alors appelée Hispaniola.

vkiss

Publié Modifié

Protection attendue

Les chercheurs espèrent obtenir un soutien de la part d'Haïti pour protéger l'épave des pilleurs.

Selon eux, le gouvernement pourrait même en profiter pour améliorer l'attrait touristique de l'île.

La côte nord d'Haïti