Publié

Plus de 30'000 migrants ont déjà traversé illégalement la Manche en 2022, un record

Le nombre de migrants qui tentent d'entrer au Royaume-Uni en traversant la Manche sur des embarcations de fortune a battu un nouveau record en 2022. [Denis Charlet - AFP]
Plus de 30'000 migrants ont déjà traversé illégalement la Manche en 2022, un record / Le Journal horaire / 18 sec. / le 22 septembre 2022
Le nombre de migrants ayant effectué la périlleuse traversée de la Manche pour rejoindre le Royaume-Uni, souvent sur de petites embarcations, a dépassé jeudi la barre des 30'000, a indiqué le ministère britannique de la Défense. Le total de 2021 est d'ores et déjà dépassé.

Ce mercredi, 667 personnes ont effectué la traversée clandestine à bord de 15 embarcations, portant à 30'515 le nombre de migrants à avoir risqué leur vie pour rejoindre l'Angleterre, a précisé le ministère. Un pic à plus de 1000 traversées par jour avait même été atteint en août.

>> Plus de détails dans notre article: Près de 1300 traversées illégales de la Manche en une journée

A quelque 100 jours de la fin de l'année, le chiffre de 2022 est d'ores et déjà plus élevé que le total des traversées effectuées en 2021, qui, avec 28'526 traversées, constituait déjà un record.

En outre, à la mi-septembre l'année dernière, 14'500 traversées avaient été décomptées, soit moins de la moitié du bilan actuel. Un rapport parlementaire britannique estime que le total pourrait atteindre cette année les 60'000 personnes.

Point de crispation majeur entre France et Royaume-Uni

Ces traversées dangereuses se sont multipliées depuis 2018 face au verrouillage croissant du port français de Calais et du tunnel sous la Manche. Elles restent un point de crispation majeur entre le Royaume-Uni et son voisin français.

Londres, qui a fait du sujet une priorité depuis le Brexit, verse des millions de livres sterling à la France pour l'aider à renforcer la surveillance des côtes et multiplie les mesures pour durcir l'accueil des migrants.

Pas d'adoucissement des conditions en vue

Le sujet n'a pourtant pas été abordé mardi soir lors de la première rencontre bilatérale entre le président français Emmanuel Macron et la nouvelle Première ministre britannique Liz Truss, au pouvoir depuis environ deux semaines. Une impasse largement remarquée et commentée par les médias britanniques.

La ligne du gouvernement conservateur au pouvoir au Royaume-Uni ne risque en tout cas pas de s'adoucir sur la question. La nouvelle ministre de l'Intérieur Suella Braverman soutient ardemment le plan controversé qui consiste à envoyer les migrants illégaux au Rwanda, lancé par sa prédécesseure Priti Patel. Ce projet est actuellement suspendu à un examen de la justice britannique.

>> Lire à ce sujet: La Grande-Bretagne va envoyer des requérants illégaux au Rwanda

>> Regarder aussi "La Manche à tout prix", un reportage de l'émission Mise au Point sur les traversées de la Manche:

Mise au point: La Manche à tout prix. [RTS]
La Manche à tout prix / Mise au point / 15 min. / le 5 décembre 2021

afp/vic

Publié