Modifié

Un notaire juif aurait trahi Anne Frank, selon un ancien agent du FBI

Anne Frank, nouvelles révélations à l'occasion d'un livre à paraître [RTS]
Anne Frank, nouvelles révélations à l'occasion d'un livre à paraître / 19h30 / 2 min. / le 18 janvier 2022
Qui a dénoncé Anne Frank et sa famille en 1944 aux nazis? Un livre fondé sur l'enquête d'un ancien agent du FBI désigne comme suspect principal un notaire juif, qui aurait agi ainsi pour sauver sa propre famille.

Le notaire en question pourrait avoir révélé où se cachait la famille Frank à Amsterdam, affirme l'auteur d'une enquête de six ans sur cette affaire non élucidée, dont les résultats ont été publiés dans le livre "Qui a trahi Anne Frank?" de l'auteure canadienne Rosemary Sullivan, qui paraît mardi en français aux éditions HarperCollins.

Les preuves contre ce notaire ont été étayées par des techniques modernes ainsi qu'une lettre anonyme envoyée au père d'Anne Frank après la Deuxième Guerre mondiale identifiant le notaire comme un traître.

>> Ecouter aussi les explications dans La Matinale:

Un notaire juif aurait trahi Anne Frank, selon un ancien agent du FBI [Leo La Valle - EPA]Leo La Valle - EPA
Un notaire juif aurait trahi Anne Frank, selon un ancien agent du FBI / La Matinale / 1 min. / le 18 janvier 2022

Une enquête plus approfondie nécessaire

Le musée de la Maison d'Anne Frank s'est dit "impressionné" par l'enquête menée par le détective à la retraite du Bureau fédéral d'enquête Vince Pankoke, mais a souligné qu'une enquête plus approfondie était nécessaire.

L'adolescente, connue dans le monde entier depuis la publication de son journal intime rédigé entre 1942 et 1944 alors qu'elle et sa famille se cachaient dans un appartement clandestin à Amsterdam, a été arrêtée en 1944 et est morte l'année suivante, à l'âge de 15 ans, dans le camp de concentration de Bergen-Belsen.

Différentes théories ont circulé sur ce qui avait mené au raid qui a révélé l'annexe où se cachait la famille. En 2016, Vince Pankoke, détective à la retraite du FBI, a été enrôlé par un réalisateur de documentaires néerlandais pour diriger une équipe chargée de résoudre ce "cold case".

afp/asch

Publié Modifié