Publié

La mythique plage de Maya Bay, rendue célèbre par Leonardo DiCaprio, rouvre aux visiteurs

L'accès à Maya Bay a été fermé durant trois ans. [Mladen Antonov - afp]
En Thaïlande, la plage de Maya Bay a rouvert, mais il ne sera plus possible de s'y baigner / La Matinale / 1 min. / le 3 janvier 2022
Après trois ans de fermeture, la mythique plage de Maya Bay a de nouveau accueilli des visiteurs ce week-end en Thaïlande. Ce décor de rêve a été rendu célèbre par le film "La Plage" en 2000, avant de souffrir de l'invasion des touristes. La baignade y est désormais interdite.

Il y a désormais plus de vingt ans, Leonardo DiCaprio et Virginie Ledoyen débarquaient avec leurs compagnons sur Maya Bay et le succès du film "La Plage" a encore accru celui de cette plage sublime, aux eaux cristallines entourées de collines rocheuses, qui est considérée comme l'une des plus belles de Thaïlande.

Mais l'afflux de touristes lui a aussi causé du tort et les responsables locaux ont fermé son accès il y a trois ans pour soigner son écosystème malmené. Ils ont décidé de la rouvrir, pour le plus grand bonheur des vacanciers, mais entendent en faire un site exemplaire d’écotourisme.

Ce samedi, des centaines de vacanciers et vacancières venus du monde entier n'ont pas voulu manquer ce jour symbolique et ont fait le déplacement pour assister à la réouverture de ce joyau de la mer d’Andaman, situé sur l'île de Koh Phi Phi Ley, non loin de Phuket et Koh Lanta.

Baignade interdite

Le tourisme de masse a causé beaucoup de dégâts à Maya Bay. [AP Photo/Sakchai Lalit - Keystone]Le tourisme de masse a causé beaucoup de dégâts à Maya Bay. [AP Photo/Sakchai Lalit - Keystone]Le tourisme de masse avait causé d'importants dégâts à Maya Bay. Les trois ans de fermeture ont été consacrés au replantage du corail et à la réintroduction de certaines espèces, comme les requins à pointe noire.

La réouverture est ainsi assortie de régulations strictes: aucun bateau ne peut entrer dans la baie par son accès frontal et y stationner et, surtout, la baignade est aujourd'hui interdite.

Seules les photos au bord de l’eau sont permises et si certains essaient discrètement de s’avancer dans l’eau turquoise, ils sont vite repris à l’ordre par les gardes forestiers qui veillent sur la plage. Le nombre de visiteurs par jour a également été limité.

Concilier tourisme et environnement

Interrogé lundi dans La Matinale, l'un des gardes confie sa satisfaction de voir cette si belle plage à nouveau accessible: "On en a bien besoin, pour attirer les visiteurs. Cella fait deux ans, depuis l’arrivée du virus, qu’on ne s’en sort plus. Notre rêve, c’est que la prospérité revienne, mais en même temps, il faut un mettre en place un système solide pour éviter de refaire les erreurs du passé."

A travers Maya Bay, c’est toute la question du nouveau modèle touristique thaïlandais qui est posée: comment concilier le retour progressif des touristes et la protection de l’environnement dans une des régions du monde les plus affectées par le tourisme de masse?

Sujet radio: Carol Isoux

Adaptation web: Frédéric Boillat

Publié

L'île de Koh Phi Phi Ley