Modifié le 18 janvier 2018 à 11:58

L'horlogerie mise sur les réseaux sociaux pour séduire les jeunes

La 28ème édition du Salon international de la haute horlogerie (SIHH) se tient du 15 au 19 janvier à Genève.
Le SIHH fait la part belle aux blogueurs, influenceurs et autres médias numériques La Matinale / 2 min. / le 18 janvier 2018
Les blogueurs et autres acteurs des médias digitaux ont la part belle cette année au Salon international de la haute horlogerie (SIHH) de Genève. Ces acteurs sont devenus incontournables pour toucher un public plus jeune.

Des installations spéciales - des petits studios mobiles - sont à la disposition de ces influenceurs dans les allées du SIHH à Palexpo pour faciliter les interviews, prises de vues, et préparations des posts sur les réseaux sociaux.

L'objectif est d'améliorer le marketing à destination des moins de 35 ans. "Il s'agit de savoir parler à ces gens-là, qui ne lisent pas forcément des journaux papier et qui sont plutôt présents sur des plate-formes digitales", relève Jorge Guerreiro, qui a lancé son web-magazine JSBG en 2010.

Des blogueurs en nombre

La référence en la matière, c'est Hodinkee. Le site internet américain est bien plus qu'un simple blog horloger. Il vend aussi des montres, organise des évènements et fabrique des nouveaux modèles en collaboration avec les marques.

"Si une maison horlogère historique de 150 ans veut encore être là pour les 150 prochaines années, elle a tout intérêt à être présente sur internet. Sinon elle n'atteindra pas la nouvelle génération de consommateurs", affirme Stephen Pulvirent, le rédacteur en chef de Hodinkee.

Preuve de l'importance que prend cette génération de communicants: sur les 1500 personnes accréditées pour couvrir le salon cette année, près de 300 sont des nouveaux acteurs de la toile.

>>Lire aussi: "Si l'horlogerie veut une clientèle plus jeune, il faut qu'elle se dépoussière"

Cynthia Racine/dk

Publié le 18 janvier 2018 à 11:53 - Modifié le 18 janvier 2018 à 11:58