Modifié le 17 novembre 2015

L'EPFZ sur la piste d'un carburant solaire rentable d’ici 2020

De l’essence peut être produite grâce à l’énergie solaire
De l’essence peut être produite grâce à l’énergie solaire 19h30 / 2 min. / le 17 novembre 2015
Les progrès d’efficience du réacteur solaire expérimental de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich permettent d’envisager la production de carburant écologique à moindre coût. Une tour solaire pilote sera construite en Espagne.

Le réacteur développé par l’équipe du Professeur Aldo Steinfeld utilise comme source du CO2, de l’eau et un rayonnement solaire concentré pour produire du carburant.

Il contient une pièce d’oxyde métallique (Cerium) qui permet une double réaction, produisant de l’oxygène mais aussi de l’hydrogène et du monoxyde de carbone. Ces deux éléments composent un gaz synthétique transformé ensuite, par le procédé appelé Fischer-Tropsch, en différents carburants classiques: kérosène, diesel et essence.

Tour solaire pilote en Espagne dès l’an prochain

L’efficience de la conversion entre énergie solaire et gaz synthétique était jusqu’ici de 2%, mais "elle s’approche désormais des 5%", a révélé Aldo Steinfeld à la RTS. La conversion de CO2 en CO atteinte par le réacteur constitue même un record mondial.

Le professeur explique qu’une tour solaire pilote sera érigée dès l’an prochain en Espagne avec comme objectif une efficience de 10% à l'horizon 2017. Ce seuil marquera l’entrée vers la rentabilité, assurée avec une efficience de 15%. Celle-ci est envisagée dès 2020.

Pascal Jannerat/fisf

Publié le 17 novembre 2015 - Modifié le 17 novembre 2015