Modifié le 09 février 2017

"Le risque de dérive autoritaire est réel" aux Etats-Unis

Trump, où s'arrêtera-t-il?
Trump, où s'arrêtera-t-il? Thème du débat d'Infrarouge mercredi. [RTS]
Le journaliste du Temps Stéphane Bussard, auteur de "#Trump, de la démagogie en Amérique", estime que la stratégie de l'administration Trump "fait peur". Face à lui, Pascal Décaillet assure que le parallèle avec l'Allemagne nazie prête à rire.

Invité d'Infrarouge mercredi, Stéphane Bussard, ancien correspondant aux Etats-Unis du journal Le Temps, s'inquiète d'une stratégie qui, sous l'impulsion du conseiller controversé Steve Bannon, s'appuie sur "la théorie du complot, les faits qui ne comptent pas, la diabolisation des médias".

Pour le journaliste Pascal Décaillet, en revanche, le ping-pong actuel entre le gouvernement et la justice sur le décret visant les ressortissants de sept pays musulmans démontre la santé démocratique du pays. Quant aux comparaisons avec le régime nazi, parfois brandies par les opposants de Donald Trump, il les balaie. "Certes, il y a l'isolationnisme, mais la comparaison avec Hitler ne peut prêter qu'à rire."

L'analogie avec cette période de l'Histoire, Karen Olson, co-organisatrice de la Marche des femmes de Genève, la voit ailleurs. Elle rappelle que "pendant la guerre, on a interné les Japonais, on a pris des mesures antidémocratiques". Ce moment de l'histoire prouve, selon elle, que "le totalitarisme, ça peut arriver aux Etats-Unis".

Le rôle de la presse

Autre sujet brûlant qui divise depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump: la question de la vérité et de son traitement médiatique. Ainsi, James Foley, membre de Republicans Overseas Switzerland, estime que la presse a fait de Donald Trump "le grand méchant loup".

Confronté aux mensonges de l'équipe au pouvoir, James Foley relativise leur importance, puisque, "depuis longtemps, l'information est une arme".

Pascal Décaillet considère, qu'en tant que journaliste, "on doit avoir des doutes", mais que l'on ne doit pas les réserver au seul président américain actuel, à qui, estime-t-il, il faut "laisser sa chance".

tyf

L'intégralité du débat

Trump, où s'arrêtera-t-il?
Infrarouge - Publié le 08 février 2017
 

Publié le 09 février 2017 - Modifié le 09 février 2017