Modifié le 16 septembre 2014

Accord historique d'association entre l'Ukraine et l'Union européenne

Les forces ukrainiennes recevront l'ordre de cesser le feu vendredi si la réunion pour la signature d'un plan de paix est confirmée, a annoncé Petro Porochenko le 4 septembre 2014.
L'Ukraine fait un pas en direction de l'Europe Le 12h30 / 1 min. / le 16 septembre 2014
Les parlements ukrainien et européen ont ratifié mardi un accord historique d'association entre l'Union européenne et l'Ukraine, concrétisant l'éloignement de l'ex-république soviétique du giron russe.

Le Parlement ukrainien a ratifié mardi l'accord historique d'association avec l'Union européenne (UE). Pour le président ukrainien Petro Porochenko, cet accord est le "premier pas" vers l'adhésion de son pays à l'UE.

La Rada, le Parlement ukrainien, était en liaison vidéo avec Strasbourg où les députés européens ont également ratifié l'accord d'association. Le vote du Parlement européen a été qualifié d'"historique" par le président du Parlement européen, Martin Schulz.

Acte symbolique à ce stade

Cet accord, qui comprend les volets politique et économique, reste néanmoins largement symbolique à ce stade, l'UE ayant annoncé un report de l'entrée en vigueur de l'accord de libre-échange à fin 2015 pour permettre des discussions avec la Russie, opposée à cet accord.

La décision de Kiev de renoncer à signer cet accord en novembre 2013 avait été à l'origine des manifestations proeuropéennes dans la capitale.

Lire aussi: Le Parlement ukrainien accorde plus d'autonomie aux régions de l'Est

afp/fxl

Publié le 16 septembre 2014 - Modifié le 16 septembre 2014

Impact positif sur l'économie ukrainienne

Le partenariat historique signé par Petro Porochenko doit arrimer l'Ukraine à l'UE sans pour autant lui ouvrir la perspective d'y adhérer.

Qualifié de "novateur et ambitieux" par la Commission européenne, qui l'a négocié dès 2007, il crée le cadre d'une coopération politique et économique poussée, notamment dans les secteurs de l'énergie, la justice et la politique extérieure.

A terme, l'impact positif sur l'économie ukrainienne est estimé par la Commission européenne à 1,2 milliard d'euros par an. La levée des barrières tarifaires équivaut à elle seule à 487 millions d'euros d'économies annuelles pour Kiev, selon Bruxelles.