Mise à jour le 19 janvier 2013

Neige de retour en plaine avec des risques de pluies verglaçantes

Lausanne sous la neige Le Journal en continu / 1 min. / Le 19 janvier 2013
La neige est tombée jusqu'en plaine samedi en Suisse romande, mais en quantité plus faible qu'attendu. Les flocons de l'après-midi pourraient se transformer en pluies verglaçantes dans certaines régions.

La neige a fait son retour durant la nuit de vendredi à ce samedi jusqu'en plaine mais en quantité relativement faible (1 à 5 cm suivant les régions), a indiqué samedi MeteoSuisse.

Une nouvelle perturbation est arrivée dans l'après-midi dans l'ouest lémanique, le massif du Jura et l'ouest du Plateau. Les chutes de neige pourraient faire place à des pluies verglaçantes dans ces régions.

Le Valais, le Chablais et les Préalpes seront quant à eux épargnés en raison de la présence du foehn et d'un air plus sec.

Une accalmie est attendue dès samedi soir au nord des Alpes jusqu'à  dimanche en matinée. Les précipitations reviendront ensuite dans après-midi depuis l'ouest, avec une limite des chutes de neige comprise entre 400 et 1000 mètres suivant les régions.

Accidents en Suisse romande

A Genève, une trentaine d'accidents ont été recensés samedi, en raison des mauvaises conditions météorologiques. Aucun blessés n'est à déplorer, précise la police cantonale.

Dans le canton de Vaud, cinq accidents avec dégâts matériels avaient été signalés à la mi-journée.

L'aéroport de Genève peu perturbé

L'aéroport de Genève a pu ouvrir comme prévu à 6 heures samedi. Les véhicules de déneigement ont travaillé toute la nuit, précise le porte-parole de l'aéroport Bertrand Stämpfli.

Peu de perturbations ont été enregistrées samedi, à part une courte interruption de trafic vers 9h qui a causé quelques retards. Il s'agit d'annulations de vols concernent surtout la Grande-Bretagne et l'Allemagne, en raison des fortes chutes de neige qui paralysent ces deux pays.

moha

Fortes perturbations en Grande-Bretagne

Des centaines de vols ont dû être annulés vendredi au Royaume-Uni en raison des fortes chutes de neige qui ont aussi perturbé les transports ferroviaires et routiers, contraignant quelque 3000 écoles à rester fermées.

L'aéroport d'Heathrow a dû supprimer 365 vols.

Vendredi en début d'après-midi, les deux pistes de l'aéroport, qui avaient été fermées à tour de rôle, ont été à nouveau rouvertes.

"Nous avons 24 véhicules de déneigement mobilisés", a précisé la porte-parole, assurant que Heathrow avait "un plan d'action très précis en cas de neige" pour lui permettre de rester ouvert.

Un mort et deux blessés au Portugal

La pluie et les vents violents qui se sont abattus sur le Portugal samedi ont fait un mort et deux blessés, provoquant également des perturbations dans les transports et le réseau électrique, selon les services de secours.

Un homme âgé de 85 ans, renversé par la force du vent contre le portail de sa maison, a trouvé la mort suite à un traumatisme crânien, a indiqué la mairie d'Abrantes (centre) à l'agence Lusa.

Une fillette de 13 ans et un jeune homme de 18 ans ont été blessés par l'écroulement d'une cheminée à Agualva, dans la banlieue ouest de Lisbonne, et ont dû être hospitalisés, d'après les pompiers locaux.

En raison de rafales de vent pouvant atteindre les 130 km/h, 23 vols à destination de Lisbonne ont été déviés dans la matinée de samedi vers Faro (sud), Porto (nord) ou l'Espagne voisine, selon l'opérateur des aéroports portugais ANA. Six vols au départ de la capitale portugaise vers le nord de l'Europe ont par ailleurs été annulés.

Près de la moitié des vols pourraient être annulés à Paris

Alors que la moitié des départements français étaient placés en vigilance orange par Météo France samedi en fin d'après-midi en raison de la neige, du verglas ou de risques d'inondations, 40% des vols au départ de Paris devraient être annulés dimanche.

La direction générale de l'aviation civile a demandé aux compagnies de réduire leur programme dans cette proportion dimanche à partir de 6 heures du matin à Roissy-Charles-de-Gaulle et à Orly, a annoncé le ministère des Transports. Les passagers sont invités à contacter leur compagnie.

De son côté, la SNCF a annoncé samedi soir avoir limité la vitesse des TGV en raison des intempéries et prévoit par conséquent des retards de 25 à 40 minutes sur toutes les destinations.