Modifié

Autoroute pour Stan, boulevard pour Federer

Le début de tournoi "semble" clément pour Federer. [Georgios Kefalas]
Le début de tournoi "semble" clément pour Federer. - [Georgios Kefalas]
Le tirage au sort n'a pas été cruel pour Roger Federer et Stanislas Wawrinka aux Swiss Indoors. Se hisser dans le dernier carré n'aura rien d'une mission impossible pour les deux Suisses.

Quintuple vainqueur du tournoi, Roger Federer (no 3), opposé au Français Adrian Mannarino (ATP 60) au 1er tour, aura sans doute une tâche plus ardue que Stanislas Wawrinka. Il pourrait, en effet, affronter en 1/4 un adversaire aussi talentueux qu'imprévisible, le Bulgare Grigor Dimitrov (no 8), dont il est le modèle absolu.

Stan doit impérativement aller jusqu'en 1-2 pour "comptabiliser"... [*Melanie Duchene - Melanie Duchene]

Après un premier tour également contre un Français, Edouard Roger-Vasselin (ATP 65), Stan, tête de série no 4 du tableau, possède une certaine marge sur son adversaire potentiel en 1/4, l'Italien Andreas Seppi (no 7), qu'il a battu 2 fois depuis août.

Forfait de dernière minute de Raonic

On rappellera que ces Swiss Indoors peuvent permettre aux 2 Suisses, qui ne peuvent pas se rencontrer avant la finale, de faire un pas de plus vers le Masters de Londres.

Le Bâlois et le Vaudois n'ont sans doute pas été fâchés par l'annonce du forfait de dernière minute de Milos Raonic (ATP 11). Le Canadien est l'un de leurs trois adversaires directs à la Race avec Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga.

Tous deux au bénéfice d'une wild-card, Henri Laaksonen (ATP 230) et Marco Chiudinelli (ATP 178) seront condamnés à l'exploit au premier tour. Le Schaffhousois rencontrera Del Potro, tandis que le Bâlois se frottera à Nishikori.

si/dbu

Publié Modifié

Del Potro et Berdych devront se méfier

Têtes de série no 1 et no 2, Juan Martin Del Potro et Tomas Berdych ne sont pas à l'abri d'une déconvenue. L'Argentin sera en danger s'il croise la route de Richard Gasquet (no 5) en 1/4. Quant au Tchèque, il affrontera au 1er tour l'adversaire le plus incommode qui soit en la personne du "bombardier" Ivo Karlovic (ATP 86), avant un 1/4 contre Kei Nishikori (n 6), finaliste de 2011.