Publié Modifié

La bataille pour le second tour au Conseil des Etats, canton par canton

- Après l'élection de Ruedi Noser à Zurich et de Philipp Müller en Argovie le 22 novembre, le visage définitif du Conseil des Etats est désormais connu.

- En Suisse romande, Vaud (Géraldine Savary et Olivier Français), Genève (Liliane Maury Pasquier et Robert Cramer), Fribourg (Christian Levrat et Beat Vonlanther), le Valais (Jean-René Fournier et Beat Rieder), le Jura (Claude Hêche et Anne Seydoux) et Neuchâtel (Raphaël Comte et Didier Berberat) ont déjà élu leurs représentants.

- A Berne, les deux sénateurs bernois sortants, le socialiste Hans Stöckli et le PBD Werner Luginbühl, ont été réélus sous la Coupole lors du second tour le 15 novembre.

- Au final, l'UDC n'attaque la 50e législature qu'avec 5 sénateurs, contre 13 au PLR et au PDC. Les socialistes, eux, en ont 12. L'hémicycle est complété par un Vert (Robert Cramer à Genève), un PBD (Werner Luginbühl à Berne) et un indépendant (Thomas Minder à Schaffhouse).

Zurich - 22 novembre

Le PLR zurichois Ruedi Noser aisément élu

Ruedi Noser représentera Zurich au Conseil des Etats. Lors du second tour le 22 novembre, il a largement pris le meilleur sur ses adversaires Bastien Girod (Verts) et Hans-Ueli Vogt (UDC).

Le libéral-radical va passer du National au Conseil des Etats, où les deux sièges étaient à repourvoir avec le départ du PLR Felix Gutzwiler et de la Vert'libérale Verena Diener.

Lors du premier tour le 18 octobre, Daniel Jositsch était devenu le premier socialiste zurichois à être élu à la Chambre haute depuis 32 ans.

>> Lire aussi: Le PLR zurichois Ruedi Noser gagne largement la course aux Etats

Argovie - 22 novembre

Le président du PLR Philipp Müller élu

Si la réélection au premier tour de la sénatrice sortante socialiste Pascale Bruderer avait été aisée avec 81'084 voix et la majorité absolue, le deuxième tour qui s'est tenu le 22 novembre était très incertain.

Philipp Müller, 63 ans, a finalement été élu avec 63'174 suffrages, devant l'UDC Hansjörg Knecht (53'824 voix), qui avait pourtant obtenu quelque 7000 voix de plus que le président du PLR lors du premier tour.

La candidate du PDC Ruth Humbel est largement distancée avec 35'909 suffrages, tandis que le dernier prétendant, Pius Lischer, n'a lui obtenu que 3204 voix.

>> Lire aussi: Le président du PLR Philipp Müller élu au Conseil des Etats en Argovie

Berne - 15 novembre

Les deux sortants réélus

Sans surprise, les deux conseillers aux Etats sortants ont été réélus dimanche dans le canton de Berne. Le PBD Werner Luginbühl a obtenu 169'903 suffrages et le socialiste Hans Stöckli 159'974.

Le candidat sans-parti Bruno Moser, qui a provoqué ce second tour en maintenant sa candidature, a récolté 22'966 suffrages.

>> Lire aussi: Hans Stöckli (PS) et Werner Luginbühl (PBD) réélus à Berne

Tessin - 15 novembre

Filippo Lombardi (PDC) et Fabio Abate (PLR) élus

Le PDC Filippo Lombardi termine cette élection en tête des suffrages avec 39'921 voix. Fabio Abate (PLR) le suit de près avec 39'585 voix, au terme d'une bataille très serrée. Battista Ghiggia (Lega/37'930 voix) finit troisième.

Le Vert Sergio Savoia et le socialiste Roberto Malacrida ont quant à eux été nettement décrochés. Le PS n'a obtenu que 17'120 suffrages et l'écologiste 10'614.

>> Lire aussi: Au Tessin, les sortants Lombardi (PDC) et Abate (PLR) réélus aux Etats

Saint-Gall - 15 novembre

Le PS Paul Rechsteiner étrille Thomas Müller

Le socialiste Paul Rechsteiner devance Thomas Müller de plus de 20'000 voix et obtient 58,3% des suffrages. L'UDC termine lui avec 41,2% des voix.

Paul Rechsteiner siègera aux côtés de la PLR Karin Keller-Sutter, largement élue au 1er tour en obtenant 103'258 voix et la majorité absolue.

Lucerne - 15 novembre

Konrad Graber et Damian Müller élus

Sans grande surprise, le candidat PDC Konrad Graber et le PLR Damian Müller terminent en tête avec respectivement 66'893 et 51'550 voix.

Soleure - 15 novembre

Le sortant socialiste réélu

Le sortant Roberto Zanetti (PS) a été largement réélu à Soleure avec 64,56% des voix (47'753 voix), contre 35,44% (26'214) à l'UDC Walter Wobmann.

Il rejoint le PDC Pirmin Bischof élu le 18 octobre dernier.

Obwald - 15 novembre

Le PDC crée la surprise

Avec 7441 voix, le PDC Erin Ettlin a ravi le siège du canton au Conseil des Etats qui était occupé depuis 16 ans par le PLR. André Windlin n'a pas réussi à sauver le siège laissé vacant par le départ de Hans Hess.

Vaud - 8 novembre

Le PLR Olivier Français évince Luc Recordon

Le libéral-radical Olivier Français a créé la surprise en évinçant du Conseil des Etats l'écologiste sortant Luc Recordon, qui quitte la scène fédérale. La socialiste Géraldine Savary a été réélue en tête.

Les sortants de gauche ont globalement réédité leurs scores de 2011. C'est le candidat PLR qui a augmenté son résultat, dans le sillage du glissement à droite du 18 octobre dernier.

Non réélu aux Etats, Luc Recordon va quitter la scène fédérale. Il a décidé de laisser son siège au National, où il a été élu le 18 octobre en compagnie de Daniel Brélaz, à la vice-présidente des Verts suisses Adèle Thorens, première des viennent-ensuite.

>> Lire aussi: Le Vaudois Olivier Français évince Luc Recordon du Conseil des Etats

Genève - 8 novembre

Le duo rouge-vert garde le monopole

A Genève, la socialiste Liliane Maury Pasquier, 58 ans, et le Vert Robert Cramer, 61 ans, ont été réélus dimanche au Conseil des Etats.

L'ordre des résultats correspond à celui du 18 octobre. Partie désunie en raison d'un refus de l'Entente bourgeoise de s'allier à l'UDC et au MCG, la droite n'a pas réussi à briser le monopole de la gauche qui représente Genève à la Chambre des cantons depuis 2007.

>> Lire aussi: Le duo rouge-vert garde le monopole au Conseil des Etats à Genève

Fribourg - 8 novembre

L'UDC Jean-François Rime perd largement son pari

Jean-François Rime (UDC) n'a pas créé la surprise au 2e tour de l'élection au Conseil des Etats dans le canton de Fribourg. Le sortant Christian Levrat (PS) et le conseiller d'Etat Beat Vonlanthen (PDC) ont été élus avec une très large avance.

Le candidat UDC était entré dans la course après le premier tour, alors que son collègue de parti Emanuel Waeber avait jeté l'éponge.

En choisissant un duo gauche-droite et francophone-germanophone, la population a confirmé la "formule magique" qui produit de bons résultats pour le canton au Conseil des Etats, a analysé Christian Levrat.

>> Lire aussi: Christian Levrat et Beat Vonlanthen élus fribourgeois au Conseil des Etats

Valais - 1er novembre

Le PDC conserve ses deux sièges

Arrivé quatrième au premier tour en Valais, le PLR Pierre-Alain Grichting n'a pas réussi son pari de s'emparer d'un des deux sièges PDC au Conseil des Etats. Il a échoué pour un peu moins de 1500 voix.

Avec 44'805 suffrages, le candidat libéral-radical a été devancé lors du second tour par ses deux rivaux PDC, le sénateur PDC sortant Jean-René Fournier (50'853 voix) et son collègue de parti Beat Rieder (46'286 voix).

Pierre-Alain Grichting a néanmoins terminé en tête dans le Valais romand. Beat Rieder ne doit son élection qu'à son avance dans la partie germonophone du canton.

C'est la première fois depuis 2003 que les électeurs valaisans étaient appelés à se prononcer pour un second tour. Le PDC détient depuis plus de 150 ans les deux fauteuils au Conseil des Etats.

>> Lire aussi: Pas de surprise en Valais, le PDC conserve ses deux sièges aux Etats

>> Voir aussi: Le débat pour le 2e tour de l'élection au Conseil des Etats en Valais