Modifié le 09 novembre 2015 à 18:32

Le Vaudois Olivier Français évince Luc Recordon du Conseil des Etats

VD - Second tour de l’élection au Conseil des Etats: Olivier Français et Géraldine Savary remporte le second tour
VD / Second tour de l’élection au Conseil des Etats: Olivier Français et Géraldine Savary remporte le second tour 19h30 / 2 min. / le 08 novembre 2015
Le libéral-radical Olivier Français a créé la surprise en évinçant du Conseil des Etats l'écologiste sortant Luc Recordon, qui quitte la scène fédérale. La socialiste Géraldine Savary est réélue en tête.

Le municipal lausannois, un des pères du métro M2 et du futur M3, avait été choisi par son parti après le renoncement des deux conseillers d'Etat Pascal Broulis et Jacqueline de Quattro.

Olivier Français a réalisé de bons scores dans les campagnes, et dans certaines villes, comme à Montreux. Mais il ne s'est pas révélé prophète en son pays: à Lausanne, ville qui vote traditionnellement à gauche, il s'est fait nettement distancer par le duo rose-vert. "Un excellent résultat malgré tout", estimait-il.

>> La réaction d'Olivier Français

VD - Second tour de l’élection au Conseil des Etats: entretien avec Olivier Français à Lausanne
19h30 - Publié le 08 novembre 2015

Les sortants de gauche ont globalement réédité leurs scores de 2011. C'est le candidat PLR qui a augmenté son résultat, dans le sillage du glissement à droite du 18 octobre dernier, selon Luc Recordon: "Il a fait ce qu'il fallait pour capter les voix UDC" (voir encadré).

La droite a monté, constate Luc Recordon (Verts-VD), non réélu
L'actu en vidéo - Publié le 08 novembre 2015

Non réélu aux Etats, l'écologiste va quitter la scène fédérale. Il a décidé de laisser son siège au National, où il a été élu le 18 octobre en compagnie de Daniel Brélaz, à la vice-présidente des Verts suisses Adèle Thorens, première des viennent-ensuite.

Il a estimé que "deux éléphants de 60 et 65 ans" ne pouvaient pas faire "obstacle à une jeune femme pleine de dynamisme et qui compte beaucoup de relais au Conseil national. Elle amènera beaucoup plus de valeur ajoutée que moi", a-t-il précisé, estimant qu'il ne s'agissait pas d'une "défaite mortifiante".

Luc Recordon va désormais consacrer plus de temps à son activité d'avocat. Il conserve son mandat au conseil d'administration de la BCV, pour deux ans encore.

>> Lire aussi: Suivi en direct du 2e tour aux Etats dans les cantons de Vaud, Fribourg et Genève

mac avec ats

Publié le 08 novembre 2015 à 17:25 - Modifié le 09 novembre 2015 à 18:32

Trois conseillers nationaux vaudois sauvent leur siège

Le jeu des chaises musicales profite à trois conseillers nationaux non réélus le 18 octobre. Fathi Derder, Jean Christophe Schwaab et Adèle Thorens voient leur siège sauvé grâce à l'élection au Conseil des Etats, respectivement au désistement d'Olivier Français, Géraldine Savary et Luc Recordon.

Olivier Français profite du report des voix de l'UDC

Le report des voix UDC en faveur d'Olivier Français a bien fonctionné, alors que la partie n'était pas gagnée d'avance. En congrès, l'UDC lui avait refusé son soutien, laissant la liberté de vote à ses membres.

Certains ténors du parti comme le conseiller national Guy Parmelin ou le coordinateur romand Claude-Alain Voiblet lui avaient toutefois apporté leur appui.