Modifié le 15 novembre 2015 à 15:21

Hans Stöckli (PS) et Werner Luginbühl (PBD) réélus à Berne

Les deux élus Hans Stöckli (à gauche) et Werner Luginbühl.
Les deux élus Hans Stöckli (à gauche) et Werner Luginbühl. [Peter Schneider - ]
Sans surprise, les deux conseillers aux Etats sortants ont été réélus dimanche dans le canton de Berne. Le PBD Werner Luginbühl a obtenu 169'903 suffrages et le socialiste Hans Stöckli 159'974.

Le candidat sans-parti Bruno Moser, qui a provoqué ce second tour en maintenant sa candidature, a récolté 22'966 suffrages.

Faible participation

La participation au scrutin s'est élevée à 29,2%, a indiqué dimanche la Chancellerie d'Etat. Ce faible taux de participation s'explique par le fait que l'issue de cette élection au Conseil des Etats était jouée d'avance. Il n'y a d'ailleurs pas eu de campagne entre les deux tours.

Le Parti socialiste et le Parti bourgeois-démocratique s'étaient alliés en vue de ce second tour. Les deux partis avaient en effet appelé à voter pour les deux sortants: Hans Stöckli et Werner Luginbühl.

Retour sur le suivi du second tour du Conseil des Etats dans six cantons

ats/mo

Publié le 15 novembre 2015 à 15:17 - Modifié le 15 novembre 2015 à 15:21

Opération coûteuse

Le coût de cette élection s'est élevé à un demi-million de francs environ, selon la chancellerie. Ce montant couvre l'impression et l'envoi des bulletins de vote aux plus de 700'000 électeurs.

Dans les médias, Bruno Moser a justifié le maintien de sa candidature par respect pour les électeurs qui ont voté pour lui lors du 1er tour. Il a aussi rappelé que la démocratie lui offrait cette opportunité et qu'il fallait présenter un choix aux électeurs.