RTS Découverte

Dossier

Le XXe siècle a apporté de nombreuses innovations qui ont changé notre manière de vivre, contribuant largement à notre bien-être. Dans la construction, par exemple, de nombreux nouveaux matériaux ont été utilisés pour leurs propriétés très intéressantes. Malheureusement, ces mêmes matériaux ont également introduit dans notre patrimoine bâti des substances toxiques dont la nocivité n’a été connue que bien plus tard. Retrouvez dans ce dossier des informations et reportages sur quelques produits dangereux tels que l'amiante, le bisphénol A et les métaux lourds. On vous propose aussi un lien vers une brochure préventive sur les substances dangereuses dans la construction ainsi que d'autres liens utiles.

 

[Photo:  © BortN66 - Fotolia]

Appel de l’USS au Conseil fédéral pour les victimes de l'amiante

Le Journal du matin (07.10.2014) Le spectre de l'amiante fait son retour à Berne. L'Union syndicale suisse tient une conférence de presse mardi pour lancer un appel au Conseil fédéral en faveur des victimes de l'amiante. La centrale syndicale en appelle à la tenue d'une table ronde réunissant tous les acteurs du dossier. Et, surtout, la création d'un fonds d'indemnisation. Cette offensive survient à un moment charnière du long feuilleton des dégâts de l'amiante. Par Ludovic Rocchi.
  • Signe distinctif d’un chantier de désamiantage. [Simon Corthay - DR]
    Appel de l’USS au Conseil fédéral pour les victimes de l'amiante 01:23  
    Appel de l’USS au Conseil fédéral pour les victimes de l'amiante Le spectre de l'amiante fait son retour à Berne. L'Union syndicale suisse tient une conférence de presse mardi pour lancer un appel au Conseil fédéral en faveur des victimes de l'amiante. La centrale syndicale en appelle à la tenue d'une table ronde réunissant tous les acteurs du dossier. Et, surtout, la création d'un fonds d'indemnisation. Cette offensive survient à un moment charnière du long feuilleton des dégâts de l'amiante. Par Ludovic Rocchi. Le Journal du matin (07.10.2014)
  • Rendez-vous société: Genève lance une campagne de sensibilisation sur les dangers de l'amiante, des PCB et du plomb [RTS]
    Campagne sur les dangers de l'amiante, des PCB et du plomb 08:22  
    Campagne sur les dangers de l'amiante, des PCB et du plomb Ces substances sont toutes interdites en Suisse et pourtant on en trouve encore beaucoup dans le parc immobilier. Le point avec la professeure Brigitta Danuser, de l'Institut universitaire romand de Santé au Travail. 12h45 (30.10.2013)
  • GE: lors de la conférence sur les produits chimiques et déchets dangereux, une nouvelle substance a été bannie [RTS]
    Nouvelle substance bannie lors de la conférence sur les produits dangereux 02:23  
    Nouvelle substance bannie lors de la conférence sur les produits dangereux Il s'agit d'un polluant dangereux pour l'environnement et pour l'homme, largement répandu dans le bâtiment, les textiles et les appareils électroniques. 19h30 (10.05.2013)
  • Les produits chimiques dangereux seront signalés par de nouveaux symboles en Suisse [DR]
    De nouveaux symboles pour les produits dangereux   02:03
    De nouveaux symboles pour les produits dangereux La systématique est destinée à prévenir les accidents de ménages dont les enfants de moins de cinq ans sont souvent victimes. 19h30 (03.09.2012)
  • En rénovant soi-même son logement on peut être exposé sans le savoir à des substances nocives. [ nyul  - Fotolia]
    Bricoler = danger   09:24
    Bricoler = danger Si avec les merveilleux jours fériés du mois de mai, vous préférez bricoler chez vous plutôt que d'arpenter la nature détrempée, une récente enquête menée par le journal allemand "Bild" peut vous intéresser…: les bricoleurs du dimanche seraient exposés à des taux de polluants supérieurs aux normes autorisées. Panneaux agglomérés, plaques en pvc, papier peint, peintures, etc. peuvent contenir un taux de formaldéhyde et de phtalates parfois très élevés et si vous arrachez vos carrelages ou votre linoléum, vous risquez même de tomber sur de l'amiante. Voici quelques conseils pour bricoler sans dangers. On en parle (20.05.2013)
  • Bientôt la fin des tickets de caisse contenant du bisphénol A chez Coop. [Coop]
    Des tickets sans bisphénol A   05:31
    Des tickets sans bisphénol A Selon un communiqué paru en août 2013, Coop renonce aux tickets de caisse contenant du bisphénol (BPA). Certains magasins du groupe profitent déjà de cette formule sans BPA. Le bisphénol A est une molécule qui peut pénétrer l'organisme humain par la peau et agir comme perturbateur endocrinien. La question reste de savoir quelles substances remplacent ce composé nocif dans les nouveaux tickets. Henry Buxant a mené l'enquête en 2012. On en parle (27.08.2013)
  • Coca-Cola modifie le processus de fabrication de son colorant caramel [DR]
    Coca-Cola modifie le processus de fabrication de son colorant caramel   04:37
    Coca-Cola modifie le processus de fabrication de son colorant caramel En 2011, aux Etats-Unis, une association de consommateurs alerte la Food and Drug Administration: les sodas Coca et Pepsi contiennent du 4-MEI, une substance potentiellement dangereuse présente dans le colorant caramel de la boisson. La firme américaine ne souhaitant pas devoir mentionner les risques liés à cette substance sur ses bouteilles, comme une loi californienne le prévoit, elle a décidé de modifier le processus de fabrication de son colorant dans le monde entier. A Bon Entendeur (20.11.2012)
  • Observation de la fluorescence dans le cerveau de l’embryon de poisson zèbre. [O. Kah - Inserm]
    Poisson indicateur de pollution   07:48
    Poisson indicateur de pollution Un petit poisson translucide pourrait devenir le premier test de détection des résidus de perturbateurs endocriniens dans l'eau. Une équipe de chercheurs français vient en effet de mettre au point ce test original. Le cerveau d'un poisson zèbre génétiquement modifié s’illumine en présence de perturbateurs endocriniens comme les phtalates ou le bisphénol A. Ces substances ont des effets négatifs sur la reproduction et le développement des organes. CQFD (28.08.2012)
  • L’algue: un "bioaccumulateur" pour le meilleur et le pire! [RTS]
    L'algue, un "bioaccumulateur" pour le meilleur et le pire!   39:27
    L'algue, un "bioaccumulateur" pour le meilleur et le pire! Deux ans après Fukushima, les algues importées du Japon sont toujours en bonne place sur les rayons sushis des magasins de Suisse romande. Faut-il s’inquiéter d’une possible contamination radioactive? Et il n’y a pas que la radioactivité qui pose problème. Les algues agissent comme de véritables filtres d’eau de mer. Elles "bioaccumulent" de précieux minéraux, mais aussi des métaux lourds fortement toxiques. ABE a fait analyser des échantillons achetés en Suisse romande. A Bon Entendeur (12.03.2013)
  • Amiante [DR]
    Sous le carrelage, l'amiante... 01:49  
    Sous le carrelage, l'amiante... En Suisse romande, la plupart des appartements construits avant 1991 contiennent de l'amiante, une matière très dangereuse pour la santé. Or, les travaux de désamiantage sont extrêmement chers. Le remplacement du carrelage d'une cuisine contenant de la colle amiantée peut ainsi un engendrer un coût 12 fois plus élevé que la normale. TTC (16.04.2013)
  • La plupart de nos appartements contiennent de l'amiante [RTS]
    La plupart de nos appartements contiennent de l'amiante 05:53  
    La plupart de nos appartements contiennent de l'amiante Il n'y a pas que les grandes tours qui doivent être désamiantées. La plupart des habitations contiennent également de l'amiante. Cachée dans nos carrelages ou nos fenêtres, elle menace notre santé. Les travaux à entreprendre coûtent très cher. C'est une mauvaise surprise pour les locataires et les petits propriétaires. TTC (15.04.2013)
  • Le cancer du poumon peut être dû à une exposition à l'amiante. [Juan Gärtner - Fotolia]
    Un espoir pour les malades de l'amiante 08:24  
    Un espoir pour les malades de l'amiante Une bonne nouvelle sur le front de la recherche médicale. L’équipe du professeur Beat Schwaller du département de médecine de l’Université de Fribourg a annoncé des approches prometteuses dans la thérapie des mésothéliomes malins, qui peuvent être dus à une exposition prolongée à des poussières d’amiante. On en parle avec Walter Blum, doctorant au département de médecine de l’Université de Fribourg, interrogé par Anne Baecher. CQFD (10.06.2013)
  • Un quart des casernes en Suisse présente une concentration trop élevée d'amiante [DR]
    Les casernes Suisse présente une concentration trop élevée d'amiante   02:17
    Les casernes Suisse présente une concentration trop élevée d'amiante Elles devront subir des travaux d'assainissement, mais en attendant, certaines ont dû être fermées. 19h30 (10.11.2012)
  • Procès Eternit à Turin : retour sur le scandale de l’amiante et le rôle de Stephan Schmidheiny [DR]
    Retour sur le scandale de l’amiante en marge du procès Eternit à Turin   12:18
    Retour sur le scandale de l’amiante en marge du procès Eternit à Turin C'est l'affolement dans les banques suisses, après l'inculpation de Wegelin par la justice américaine. Le bras de fer est de plus en plus musclé entre Berne et Washington. Très critique contre les banquiers qui ont voulu tricher, l'ambassadeur américain en Suisse accorde une interview à Mise Au Point. Donald Beyer explique et défend la position de son pays. Mise au Point (12.02.2012)
  •  [Stoev - Fotolia]
    Le coût de l'amiante   16:56
    Le coût de l'amiante Nous vous parlions, début avril, de l’amiante, cette fibre minérale largement utilisée dans la construction des bâtiments des années 50 à 90. Une substance dangereuse et interdite, mais encore très présente dans les habitations. Combien coûte une analyse d’échantillon ou un diagnostic amiante? Peut-on faire des prélèvements soi-même? Si oui, quels sont les risques? On en parle avec Gregory Plateel, responsable des laboratoires de l’Institut universitaire romand de Santé au travail (IST), Michel Guenat, responsable de l’Office de l’inspection du travail du canton de Neuchâtel, et Jean Parrat, hygiéniste du travail et ingénieur de sécurité au service du Travail du canton du Jura. Un dossier de Frédérique Volery. On en parle (21.05.2013)
  • Dès le 1er mars, le dépistage de l'amiante sera obligatoire lors de toute rénovation de bâtiments [DR]
    Le dépistage de l'amiante sera obligatoire lors de toute rénovation   04:59
    Le dépistage de l'amiante sera obligatoire lors de toute rénovation L'amiante, matériau toxique, se retrouve un peu partout dans les maisons et dans les bureaux. Décrochage à Lausanne avec Viviane Gabriel. Couleurs locales (23.02.2011)
  • La face cachée de l'amiante [DR]
    La face cachée de l'amiante   56:27
    La face cachée de l'amiante Temps Présent (15.05.2008)
  • Comment savoir si son habitation contient de l'amiante? [Kotoyamagami  - Fotolia]
    Tout sur l'amiante   21:39
    Tout sur l'amiante "On en parle" ouvre son guichet à toutes vos questions sur l'amiante, ce matériau qui fait peur. Deux experts y répondent, en direct à l'antenne de 9h05 à 9h30, puis par écrit sur notre plateforme internet. On en parle (10.04.2013)
  • La polémique autour du danger lié au Bisphénol A dans certains biberons a mené le Canada à les interdire. [philippe leridon]
    Bisphénol A, faibles doses, gros soucis   27:29
    Bisphénol A, faibles doses, gros soucis 36.9° (09.03.2011)
  •  [T. Michel - Fotolia]
    Bisphénol A, quels dangers?   04:18
    Bisphénol A, quels dangers? Les explications d'Aline Clerc, spécialiste environnement et énergie à la Fédération romande des consommateurs (FRC). Le Dossier (26.06.2013)
  • Conseils Maman / Le point sur la polémique du Bisphénol-A dans les biberons [DR]
    Le point sur la polémique du Bisphénol A dans les biberons   04:00
    Le point sur la polémique du Bisphénol A dans les biberons Dolce Vita (17.11.2009)
  • Le bisphénol A est accusé de perturber plusieurs fonctions biologiques en mimant l'effet de certains hormones. [Remy Gabalda - AFP]
    Les portes d’entrée du bisphénol A dans le corps   04:46
    Les portes d’entrée du bisphénol A dans le corps Des chercheurs français de l’INRA et de l’Ecole vétérinaire de Toulouse suggèrent que le bisphénol A (BPA) peut passer directement dans le sang sous la langue. Ces résultats rendent possibles les concentrations dans le sang élevées observées dans certaines études. Invitée: Prof. Véronique Gayrard, unité toxicologie alimentaire, Ecole nationale vétérinaire de Toulouse, INRA. Corpus (21.06.2013)
  • Le bisphénol A, ennemi public numéro 1 [DR]
    Le bisphénol A, ennemi public numéro 1   09:22
    Le bisphénol A, ennemi public numéro 1 A Bon Entendeur (20.01.2009)
  • Le BPA, une molécule qui a révolutionné le secteur des matières plastiques, mais qui est suspectée d'avoir des effets insidieux sur la santé humaine. [Molekuul.be - Fotolia]
    Du nouveau dans la recherche sur le bisphénol A   07:57
    Du nouveau dans la recherche sur le bisphénol A "BPA", trois lettres qui focalisent beaucoup d’inquiétudes et de nombreuses recherches. Le bisphénol A, omniprésent dans notre vie de tous les jours, est suspecté d’avoir des effets insidieux sur la santé humaine. Jusqu’ici, la plupart des recherches ont été effectués sur des rongeurs. Une nouvelle étude sur des primates confirme les soupçons de toxicité de cette molécule sur notre système de reproduction. On en parle avec Serge Nef, biologiste au département de médecine génétique et du développement du centre médical universitaire, à Genève, invité par Natalie Bougeard. CQFD (04.10.2012)
  • Masque et combinaison de protection contre l'amiante. [R3F / Science Photo Library / AFP]
    L’amiante caché 23:39  
    L’amiante caché En Suisse, tous les bâtiments construits avant 1990 sont susceptibles de contenir de l’amiante. "Vacarme" vous emmène sur un chantier de désamiantage où l’on prend d’infinies précautions pour éviter que les ouvriers n’inhalent la fibre tueuse.Cette fibre que Roland Delseth, atteint d’un mésothéliome (cancer de l’enveloppe du poumon), a probablement respiré même s’il ne sait pas où et quand. "C’est ce qu’on appelle  l’amiante caché", explique le docteur Frey, du Centre Valaisan de Pneumologie à Montana. Vacarme (08.04.2013)
  •  [Mayo Clinic]
    Le malade et la preuve 23:59  
    Le malade et la preuve Le caractère professionnel des maladies spécifiques de l’amiante, comme l’asbestose ou le mésothéliome, est presque systématiquement reconnu par la SUVA, entraînant le remboursement intégral des frais médicaux et le versement d’éventuelles indemnités au malade ainsi que l’octroi de rentes à ses descendants. Mais dans le cas d’un cancer du poumon, le salarié doit fournir la preuve que son exposition à l’amiante est la cause prépondérante de sa maladie.  Vacarme (09.04.2013)
  •  [Alain Le Bot / Photononstop - AFP]
    Des victimes isolées 23:00  
    Des victimes isolées Pourquoi l’assemblée générale du CAOVA (le Comité d’aide et d’orientation pour les victimes de l’amiante) ne réunit ce jour-là que 9 personnes alors qu’en Suisse une personne meurt tous les 3 jours des suites d’une exposition à l’amiante? "Parce que dans ce pays les victimes sont isolées et que les syndicats ne les soutiennent pas", répond François Iselin, le créateur du CAOVA. Vacarme (10.04.2013)
  •  [AFP]
    Exposés mais pas résignés   23:55
    Exposés mais pas résignés Payerne (VD) et Paray-le-Monial (Bourgogne) sont des villes jumelées qui possèdent chacune une magnifique abbatiale et une usine Eternit qui a produit de l’amiante –ciment. Mais si à Payerne le scandale de l’amiante est tabou, à Paray les ouvriers d’Eternit sont organisés dans un puissant comité de défense. La plupart d’entre eux bénéficient d’une "retraite amiante" et ils agissent collectivement pour obtenir des indemnités censées compenser la réduction de leur espérance de vie.  Vacarme (11.04.2013)
  •  [©Sebastian Duda - Fotolia]
    Le combat de Hans et Renate   23:21
    Le combat de Hans et Renate Lorsque Hans Moor apprend qu’il est atteint d’un mésothéliome, suite à son exposition à l’amiante chez ABB, il attaque en justice son employeur et la SUVA  pour "manquements à leurs obligations de prendre des mesures de sécurité pour les travailleurs". Après son décès en 2005, Renate, son épouse, continue un combat judiciaire qui aboutit aujourd’hui à une plainte devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme à Strasbourg. Vacarme (12.04.2013)

Focus

  • L'amiante

    L'amiante désigne une catégorie de fibres minérales qui sont contenues dans certaines roches. Dans les années 50 à 70, cette substance était utilisée dans différents produits de construction. Ainsi ces produits représentent un certain risque sanitaire pour les bricoleurs, les artisans et les usagers des habitats en question. Même des faibles concentrations de poussières d'amiante dans l'air peut favoriser l'apparition des maladies cancérigènes du poumon.

    L’amiante a été utilisé dans de nombreux matériaux de construction car il possède des caractéristiques physiques spécifiques: bon isolant, très bonne résistance au feu et aux produits chimiques, bonne résistance mécanique et aux micro-organismes. En Suisse, l’amiante est interdit dans les matériaux de construction depuis 1990. [©sakura - Fotolia]L’amiante a été utilisé dans de nombreux matériaux de construction car il possède des caractéristiques physiques spécifiques: bon isolant, très bonne résistance au feu et aux produits chimiques, bonne résistance mécanique et aux micro-organismes. En Suisse, l’amiante est interdit dans les matériaux de construction depuis 1990. [©sakura - Fotolia]

    L'amiante dans les habitations
    Depuis 1990, l'amiante fait l'objet d'une interdiction générale en Suisse. Si les bâtiments construits avant cette interdiction contiennent des produits à base d'amiante, ils représentent un risque pour la santé. En effet, chaque action mécanique est dangereuse parce que l'objet poncé, percé, fraisé, brisé ou scié peut libérer de grandes quantités d'amiante.

    Propriétaires: prudence lors de rénovations
    Les propriétaires sont responsables de la sécurité et de l'état sanitaire de leurs bâtiments, surtout ceux construits avant 1990. Si l'un d'eux est susceptible de contenir de l'amiante, il faudrait procéder aux vérifications correspondantes avant d'entamer des rénovations ou de confier des travaux à des artisans. Il convient de prendre des mesures de protection lors de toute action entreprise sur des produits de construction contenant de l'amiante, même s'il s'agit de petites réparations ou de travaux de maintenance. En cas de soupçon précis, il convient souvent de procéder à une analyse de matériaux dans un laboratoire spécialisé.

    Comment détecter l'amiante?
    1. Un expert certifié repère les matériaux pouvant contenir de l'amiante.
    2. Il prélève des échantillons de ces matériaux en prenant les précautions nécessaires pour ne pas s'exposer et contaminer les locaux.
    3. Les échantillons sont envoyés au laboratoire pour analyse. Il n'existe pas de moyen simple pour vérifier la présence d'amiante sur place.

    Comment faire juste?
    Tous les travaux et toutes les manipulations sur les éléments diagnostiqués comme amiantés doivent être réalisés par une entreprise spécialisée dans le désamiantage. Celle-ci mettra en place une zone de travail entièrement confinée pour éviter toute dissémination de fibres d’amiante dans l'air.

    Les effets sur la santé
    Lorsqu'il est manipulé, l’amiante produit un très grand nombre de fibres très fines et invisibles. C’est l’inhalation de fibres d’amiante qui est dangereuse pour la santé car elles se déposent dans les poumons et y restent de manière permanente. Cela peut provoquer, après un délai de 10 à 40 ans, un cancer des poumons. L’amiante serait responsable en Suisse d’environ 200 morts par année. Cinq milles personnes font également l'objet d’un suivi médical suite à une exposition professionnelle à l'amiante. Aujourd’hui, les principales personnes exposées aux fibres d’amiante sont les ouvriers qui interviennent sans précaution sur des matériaux qui contiennent de l’amiante.

    RTSdécouverte

    Sources: Office fédéral de la santé publique, Service de toxicologie de l’environnement bâti

Construire la Suisse, un nouveau regard. L'exemple de la tour de la RTS

  • A Genève, la tour de la RTS, vieillissante et bourrée d'amiante, nécessitait d'être entièrement assainie puis repensée.