Modifié

Stamm repart pour un tour au "Vendée 2012"

Bernard Stamm a le soutien de la famille Sandoz. [Keystone]
Bernard Stamm a le soutien de la famille Sandoz. [Keystone]
Contraint à l'abandon en décembre 2008, Bernard Stamm prendra part en 2012 au Vendée Globe, course autour du monde en solitaire sans escale. Avec en prime un nouveau bateau, un monocoque de 60 pieds, pour le Vaudois.

Bernard Stamm sera au départ du Vendée Globe le 21 octobre 2012.
Un partenariat entre l'entreprise d'Ecublens Décision SA, l'EPFL et
la fondation de famille Sandoz permettra au navigateur
saint-preyard de se lancer pour la quatrième fois dans un tour du
monde en solitaire sans escale et sans assistance.

«Un marin avec un tel talent, mérite d'avoir, une fois au
moins, toutes les cartes en main pour se battre avec les
meilleurs»
, a résumé Bertrand Cardis, ami de Stamm et patron
de Décision SA. Les trois précédentes tentatives du skipper vaudois
s'étaient toutes soldées par des échecs. Abandon après 9 jours en
2000, dans l'impossibilité de se présenter au départ en 2004 et
échoué aux Iles Kerguelen en 2008, la poisse ne l'a jamais
lâché.

Ce projet implique la construction d'un nouveau bateau, un
monocoque de 60 pieds qui naîtra de la collaboration entre
l'architecte naval Juan Kouyoumdjian et les chantiers de Décision.
«Cela fait déjà presque deux mois que nous travaillons avec
Juan sur les dessins et l'aérodynamique du bateau, explique Bernard
Stamm. La construction proprement dite devrait débuter fin janvier
environ et durera entre 10 et 11 mois.»

En course dès 2011

Pierre Landolt, représentant la fondation de famille Sandoz, a
refusé de dévoiler le budget de la nouvelle aventure sportive
lancée jeudi à Ecublens. En connaissant le coût d'un tel projet
grâce aux autres équipages désireux de s'engager dans le Vendée
Globe, le budget devrait avoisiner les 5,5 millions de francs sur
trois ans. Le monocoque, qui devrait être mis à l'eau en 2011,
naviguera sous les couleurs du fidèle sponsor de Stamm «Cheminées
Poujoulat».

Comme lors de l'élaboration des bateaux engagés par Alinghi dans
la conquête de la Coupe de l'America, les chantiers Décision
pourront à nouveau compter sur l'appui de l'Ecole polytechnique
fédérale. Dernier volet du projet, les scientifiques du pôle de
recherche océanographique de Brest (Oceanopolis) profiteront du
passage de la course dans les endroits reculés du globe pour
collecter des données à l'aide de capteurs placés sur le futur 60
pieds.

En 2011, Bernard Stamm et son équipe disputeront deux courses dans
le cadre du championnat IMOCA. Le Tour d'Europe, couru en équipage,
ainsi que la Transat Jacques Vabre, courue en double, permettront
de mesurer les performances du bateau et de fignoler les derniers
réglages en vue du Vendée Globe. La participation de Stamm à la
Transat Anglaise n'est toutefois pas au programme. Pour mémoire,
c'est lors de cette épreuve que le marin avait perdu la quille de
son bateau, incident qui l'avait privé du Vendée Globe 2004.

si/bao

Publié Modifié