Modifié

Roland-Garros: Bacsinszky dans le carré d'as

Mais jusqu'où ira la Lausannoise de 25 ans? [Thibault Camus - Keystone]
Mais jusqu'où ira la Lausannoise de 25 ans? [Thibault Camus - Keystone]
Timea Bacsinszky se hisse dans le dernier carré de Roland-Garros! La Vaudoise (WTA 24) a validé son billet en dominant la Belge Alison Van Uytvanck (93) 6-4 7-5. Elle affrontera la no 1 mondiale Serena Williams, double tenante du titre à Paris, qui a facilement pris la mesure de Sara Errani 6-1 6-3.

Face à la Belge Alison Van Uytvanck, Timea Bacsinszky n'avait, d'une certaine façon, pas le droit de perdre. Ce n'est en effet pas tous les jours que l'on affronte une joueuse si peu expérimentée (21 ans, 93e place au classement WTA) en quart de finale d'un Grand Chelem. Bref, la Vaudoise bénéficiait d'une chance en or. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle ne s'est pas fait prier pour sauter sur l'occasion et s'offrir une demi-finale à Roland-Garros, où elle retrouvera une certaine Serena Williams.

Logique étant donnée la cote de son adversaire du jour, cette accession en demi-finale n'en reste pas moins incroyable au vu de la trajectoire de Timea Bacsinszky, qui avait failli mettre fin à sa carrière en 2013. Du coup, au lieu de d'oeuvrer aujourd'hui dans l'hôtellerie, elle est entrée dans l'histoire du tennis helvétique, devenant la 4e joueuse suisse à atteindre le dernier carré d'un tournoi du Grand Chelem après Martina Hingis (19 demi-finales), Manuela Maleeva-Fragnière (2) et Patty Schnyder (1).

Un caractère de guerrière

Pour y parvenir, la joueuse de Belmont a une nouvelle fois fait parler son caractère de guerrière contre Alison Van Uytvanck. Après un 1er set rondement mené, elle a fait preuve d'une sacrée force de caractère dans la seconde manche. La faute à une Flamande qui, avec la puissance de son premier service et des fulgurances en coup droit, n'a jamais voulu baisser les bras.

Après avoir laissé filer de nombreuses balles de break à 3-1 (2) puis à 3-3 (4), Timea Bacsinszky ne s'est toutefois pas découragée. Et enfin, à 5-5, elle est parvenue à forcer la décision sur un retour gagnant en revers. C'est à nouveau grâce à ce revers, particulièrement efficace mercredi, qu'elle a bouclé l'affaire sur le jeu suivant sur sa première balle de match et après 1h46 de jeu.

si/bolt

Publié Modifié

Place à Serena Williams

Timea Bacsinszky, qui répète constamment qu'elle ne sait pas où se situent ses limites, se verra proposer jeudi le plus grand défi de sa carrière: battre Serena Williams en Grand Chelem. Une Américaine qui s'est facilement imposée 6-1 6-3 dans son quart de finale face à l'Italienne Sara Errani (no 17).

Sur le papier, la Vaudoise n'a quasiment aucune chance face à l'ogresse Serena Williams et ses 19 titres en Grand Chelem. Mais la réalité du terrain pourrait être bien différente. La terre battue reste largement la moins bonne surface de l'Américaine, et ses différentes sorties de la quinzaine n'ont pas toujours été convaincantes

Martina Hingis éliminée en double

Martina Hingis a été sortie en quart de finale du double à Roland-Garros. La St-Galloise et sa partenaire indienne Sania Mirza ont été battues 7-5 6-2 par la paire américano-tchèque Bethanie Mattek-Sands/Lucie Safarova pour leur premier tournoi du Grand Chelem en commun.

Cette défaite constitue une grosse déception pour le binôme Hingis/Mirza qui, en tant que tête de série no 1, visait le titre sur la terre battue parisienne. Depuis le début de leur association en mars, le duo avait aussi multiplié les victoires, remportant notamment trois titres.