Modifié

Roger Federer: "c'est magique"

Roger Federer, en pleurs, réalise l'exploit accompli. [Facundo Arrizabalaga - Keystone]
Roger Federer, en pleurs, réalise l'exploit accompli. [Facundo Arrizabalaga - Keystone]
En ayant remporté son 8e Wimbledon, un record , Roger Federer n'en finit plus d'écrire l'histoire du tennis. Le Suisse n'a pu retenir ses larmes après la balle de match, en voyant ses enfants dans sa loge. Puis lors de la remise du trophée, il a félicité son adversaire du jour.

"C'est cruel pour Marin. Mais il reste un héros. Il peut être fier de lui, d'avoir tout donné", a tout d'abord lâché Roger Federer à l'heure de la remise des trophées. Puis à la question de savoir comment il pourrait faire encore mieux? "En faisant plus de pauses", a répondu tout sourire le Bâlois. "Ma stratégie a payé. Mon but principal a toujours été de rester en bonne santé. Cela me permet d'avoir plus de succès. Je me sens super bien grâce à ces pauses", a-t-il glissé.

"Je gagne le titre sans avoir lâché une seule manche. Après ce que j'ai vécu l'année dernière, c'est magique", a enchaîné Roger Federer, qui avait mis fin à sa saison 2016 après ce tournoi de Wimbledon. "Je peine à y croire, c'en est trop. En 2016, quand j'étais blessé, je ne savais pas si je pouvais revenir un jour à ce niveau-là. Mais j'y ai toujours cru très fort, et le rêve de pouvoir revenir en finale à Wimbledon m'habitait toujours. C'est fantastique d'avoir parachevé mon comeback ici."

Marin Cilic: "j'ai tout donné"

"J'étais diminué, mais je ne voulais pas abandonner", a expliqué un Marin Cilic dépité à l'issue de cette finale. "Ce n'est pas tous les jours qu'on peut disputer une finale à Wimbledon. J'ai essayé de faire au mieux, mais c'est difficile pour moi aujourd'hui. Mais j'ai tout donné, mais cela reste un tournoi incroyable pour moi", a poursuivi le Croate, qui disputait sa deuxième finale majeure.

ats/savi

A lire aussi:

Roger Federer sacré pour la 8e fois, un record!

Le monde sportif salue le sacre de Federer

Roger Federer: "Je crois que vous auriez rigolé"

Publié Modifié