Modifié

Des leaders au rendez-vous, un power-play efficace et un joli cadeau

Roman Josi (à droite) et Nico Hischier (au centre) ont porté l'équipe de Suisse contre l'Autriche. [KEYSTONE - PETR DAVID JOSEK]
Roman Josi (à droite) et Nico Hischier (au centre) ont porté l'équipe de Suisse contre l'Autriche. - [KEYSTONE - PETR DAVID JOSEK]
Autriche
5 - 6
Suisse
La Suisse s'est imposée 6-5 contre l'Autriche lors de sa deuxième rencontre du Mondial 2024. Cette victoire porte le sceau de Roman Josi et Nico Hischier, mais c'est tout le power-play helvétique qui a brillé à Prague. Akira Schmid a aussi fait ses débuts pour suppléer Reto Berra.

JOSI MAJUSCULE Il n’a fallu qu’un petit match à Roman Josi pour monter en température. Le capitaine helvétique a assumé son rôle de leader en sauvant la Suisse d’un début de naufrage contre l’Autriche. Le Bernois de 33 ans a tout d’abord sonné la révolte à 5 contre 3 alors que le score était de 2-0 (16e). Il a ensuite trouvé en début de 2e tiers une sublime passe pour Nico Hischier qui a à nouveau ramené son équipe à une longueur des Autrichiens (23e). Survolté, le défenseur de Nashville a encore égalisé à la mi-match en sautant sur un puck qui trainait dans le slot (30e). De quoi illuminer une rencontre qui était jusqu’ici assez terme de la part de la troupe de Patrick Fischer.

HISCHIER VOIT TRIPLE Autre star de l’équipe de Suisse, Nico Hischier a pris le relais de Roman Josi pour porter ses couleurs dans la seconde moitié de la rencontre. Le Valaisan de 25 ans a inscrit un triplé, pour un total de 4 points dimanche. L’attaquant de New Jersey a tout d’abord concrétisé une offrande du Bernois (27e) avant d’inscrire deux réussites en supériorité numérique (41e et 60e). L’ancien joueur du CP Berne a démontré toute sa classe au moment où la Suisse avait particulièrement besoin de lui. De bon augure pour la suite du tournoi.

SITUATIONS SPECIALES DECISIVES Dans une rencontre beaucoup plus ouverte que prévue, les situations spéciales ont apporté 7 des 11 buts inscrits. Seul le 3-2 de Nico Hischier a en effet été marqué à forces égales pour les Helvètes. La Suisse s’est notamment retrouvée à deux reprises en double supériorité numérique, ce dont elle a su à chaque fois profiter. A défaut de briller à 5 contre 5, les Helvètes trouveront un véritable motif de satisfaction avec cette efficacité redoutable en power-play.

6 DEFENSEURS Patrick Fischer avait décidé avant la rencontre de titulariser le défenseur Sven Jung pour remplacer numériquement l’attaquant Gaëtan Haas, légèrement touché. Un choix qui était avant tout dicté par l’arrivée prochaine de Kevin Fiala. Le Davosien était censé être aligné avec son coéquipier Michael Fora, mais le duo grison a fait les frais d’un premier tiers complètement manqué de la Suisse. S’ils ont tout de même griffé la glace durant 3 minutes lors de la période initiale, ils ont ensuite dû se contenter d’observer leurs partenaires depuis le banc, le sélectionneur préférant tourner à 6 défenseurs pour donner à Roman Josi (notamment) un temps de jeu qui correspond mieux à ses standards (27’47).

SCHMID A LA RESCOUSSE Stupeur au moment de débuter la troisième période: aucune trace de Reto Berra. Le gardien de Fribourg est resté aux vestiaires après avoir été touché, selon les explications données par le staff de l’équipe de Suisse. C’est donc le jeune Akira Schmid qui est entré en jeu. Le Bernois se souviendra longtemps de son 24e anniversaire, puisqu’il correspond à ses premières minutes dans un Mondial pour sa deuxième sélection seulement. Le gardien de New Jersey, que nous avions rencontré avant le début du tournoi, n’a été pris en défaut qu’à une seule reprise par Benjamin Baumgartner (53e) en 6 tirs reçus. Il a notamment réussi une excellente parade pour contrer un solo de Marco Rossi (56e) alors que le score était de 5-5.

>> A lire aussi : La Suisse peut dire merci à Hischier et Josi, Kevin Fiala rejoint l'équipe de Suisse à Prague et La Suisse peut dire merci à Hischier et Josi

De Prague, Bastien Trottet - @BastienTrottet

Publié Modifié
Groupe A Matches Diff. Buts Points
1. Canada 6 28 : 15 17
2. Tchéquie 6 23 : 10 15
3. Suisse 6 26 : 11 14
4. Autriche 6 19 : 25 7
5. Finlande 5 17 : 10 7
6. Norvège 7 15 : 25 6
7. Danemark 6 14 : 26 6
8. Gde-Bretagne 6 8 : 28 0
Groupe B Matches Diff. Buts Points
1. Suède 6 29 : 8 18
2. USA 6 31 : 13 13
3. Allemagne 6 28 : 21 12
4. Slovaquie 6 25 : 17 12
5. Lettonie 6 16 : 23 9
6. France 6 10 : 20 4
7. Kazakhstan 6 9 : 30 3
8. Pologne 6 10 : 26 1

La sélection pour le Mondial 2024

Gardiens (3): Reto Berra (Fribourg), Leonardo Genoni (Zoug), Akira Schmid (New Jersey).

Défenseurs (8): Michael Fora (Davos), Andrea Glauser (Lausanne), Roman Josi (Nashville), Sven Jung (Davos), Dean Kukan (Zurich), Romain Loeffel (Berne), Christian Marti (Zurich), Jonas Siegenthaler (New Jersey).

Attaquants (14): Andres Ambühl (Davos), Sven Andrighetto (Zurich), Christoph Bertschy (Fribourg), Kevin Fiala (Los Angeles), Gaëtan Haas (Bienne), Fabrice Herzog (Zoug), Nico Hischier (New Jersey), Ken Jäger (Lausanne), Philipp Kurashev (Chicago), Nino Niederreiter (Winnipeg), Tristan Scherwey (Berne), Sven Senteler (Zoug), Dario Simion (Zoug), Calvin Thürkauf (Lugano).