Modifié

Pogacar signe un "monumental" triplé

Pogacar a parfaitement assumé son statut de grand favori. [Marco Bertorello]
Pogacar a parfaitement assumé son statut de grand favori. - [Marco Bertorello]
A 25 ans, Tadej Pogacar a remporté son troisième Tour de Lombardie consécutif! Dans le dernier des cinq "Monuments" de la saison, le Slovène s'est échappé à une trentaine de kilomètres pour s'imposer en solitaire.

En devançant l'Italien Andrea Bagioli et l'autre cador slovène Primoz Roglic, Pogacar est le troisième cycliste à s'imposer trois années d'affilée dans la "Classique des feuilles mortes", le premier depuis Fausto Coppi en 1949. Le dernier coureur à avoir remporté trois fois de suite un des cinq "monuments" est l'Italien Moreno Argentin, vainqueur de Liège-Bastogne-Liège entre 1985 et 1987.

17 victoires en 2023

Pogacar est parti dans une descente à une trentaine de kilomètres de l'arrivée. Il a régulièrement creusé l'écart sur le groupe des poursuivants où se trouvaient Bagioli et Roglic. "L'emporter à trois reprises, pour la deuxième fois ici à Bergame, c'est un rêve qui devient réalité, c'était fantastique, j'ai profité des derniers kilomètres, je me suis fait plaisir", a dit Pogacar après la course.

C'est la 17e victoire de la saison de Pogacar, plus gros total du peloton, et la 63e de sa carrière, à seulement 25 ans. Il boucle une année riche avec à son palmarès deux Monuments, le Tour des Flandres et le Tour de Lombardie, la Flèche Wallonne, l'Amstel Gold Race ou encore Paris-Nice. Il a également terminé deuxième du Tour de France avec deux victoires d'étape en prime.

agences/lper

Publié Modifié

Hirschi dans le top-20

Marc Hirschi se trouvait dans un troisième groupe à plus d'une minute quand il s'est retrouvé à terre à une dizaine de kilomètres de l'arrivée. Le champion de Suisse avait touché la roue du Belge Remco Evenepoel dans un moment d'inattention. Le Bernois est revenu dans le groupe avant de lâcher dans la dernière difficulté pour terminer 19e à plus de 2 minutes.

Les adieux de Pinot

La journée a été marquée par les adieux de Thibaut Pinot qui, pour la dernière course de sa carrière, a été mis à l'honneur par les organisateurs en s'élançant en première ligne, sous les applaudissements de Tadej Pogacar et de tous les cadors du peloton. Le Français a lâché dans la dernière ascension, avant d'être acclamé par les centaines de supporters venus lui dire adieu. "Ca y est c'est fini, c'était un truc de fou, je ne suis pas champion du monde mais j'ai le meilleur public du monde".