"C'est fou", a commenté de Cruz. "Nous avons débarqué ici en n'ayant joué qu'en Continental Cup, sans y avoir été convaincants. Nous n'avions pas d'attentes très élevées. Ce résultat montre ce qui peut arriver quand vous n'avez pas trop d'attentes." Pour arriver en finale, de Cruz et ses coéquipiers ont notamment battu la formation canadienne du champion olympique Brad Jacobs.

ats/savi