Questions - Réponses

Société

La Bible est-elle un point essentiel dans l'archéologie ?

Alain Gallay

Réponse de Alain Gallay

Laboratoire d'archéologie préhistorique et anthropologie

Université de Genève

La Bible ne peut être une référence essentielle pour l’archéologie car ce texte sacré, comme les textes sacrés d’autres religions, répond à d’autres préoccupations que la connaissance la plus objective possible du passé.

L’archéologie est une science historique qui tente de reconstituer l’histoire des hommes à partir de vestiges matériels, restes de monuments, sépultures, objets divers plus ou moins bien conservés. Les textes qu’elle produit ne prétendent pas à la vérité absolue car on ne saura jamais tout d’une histoire qui ne se construit que progressivement, pas à pas, et dont les conclusions sont souvent remises en question par de nouvelles découvertes, même si, au fil de ces dernières, notre connaissance du passé progresse.

La Bible, même si elle met en scène certains événements historiques, poursuit un tout autre objectif qui est de fonder les valeurs morales de la vie en société et de révéler une vérité qu’il est difficile de remettre en question. Les évènements historiques qu’elle présente ont été choisis pour leur exemplarité et souvent remodelés dans cette perspective. Ils ne peuvent servir de base à une histoire scientifique de l’humanité. On peut néanmoins distinguer très schématiquement dans la Bible deux types de texte. Ceux qui racontent la création de l’Univers par Dieu, ainsi que la création de l’homme, relèvent du mythe et de la réflexion symbolique et ne sont donc pas des documents historiques comme le conçoivent les archéologues. D’autre textes, comme ceux qui relatent les migrations des Hébreux ou la vie du Christ, ont par contre certainement des fondements historiques qu’il convient de critiquer et d’éclairer à la lumière des documents historiques, qu’il s’agisse de textes anciens non contenus dans la Bible ou de l’archéologie. L’archéologie des pays bibliques permet ainsi d’expliquer sur quels fondements historiques réels ont été écrits les textes considérés comme sacrés pour les périodes qui relatent les faits et gestes de certains hommes et de certaines femmes de l’Antiquité. Elle ne peut par contre rien dire des évènements dont Dieu est le seul acteur et qui ne constituent pas une connaissance scientifique.

Posez une question à un spécialiste

  • Consultez la charte de confidentialité RTS.
  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

À consulter également