Bête et méchant mais salutaire... Entre le rire et la grimace, le dessin de presse est un art de funambule se jouant des tabous et revendiquant la liberté d'expression: Charlie Hebdo et ses dessinateurs l'ont assumée jusqu'à être assassinés. Mais « jusqu'où aller trop loin? », la question constitue le fondement du métier. Une profession incarnée dans Hara-Kiri, Le Canard Enchaîné, L'Echo des Savanes en France mais aussi dans la presse suisse. Hommage à d'indispensables fauteurs de troubles.