Née à Genève le 31 mars 1920, Yvette Z'Graggen traverse la guerre dans une Suisse à l'abri du conflit. Les ambiguïtés et les compromis de la neutralité seront plus tard au coeur des sa réflexion d'écrivaine. Autre thème de prédilection, la quête du bonheur et l'accès à la liberté confrontés aux inégalités entre les sexes et les classes sociales. Entre roman et autobiographie, son oeuvre riche et dense, couvrant une période de presque 70 ans, sera récompensée par les prestigieux prix Schiller et Rambert.