Assuré de terminer en tête de cette poule, le Bâlois de 36 ans se hisse pour la 14e fois en demi-finales du Masters, en 15 participations! Il n'a échoué qu'à une seule reprise dès le Round Robin, en 2008, et n'a perdu que six des 44 matches qu'il a disputés durant la phase préliminaire. Et il n'a été battu que trois fois au stade des demi-finales: en 2002 pour sa première participation, en 2009 puis en 2013.

"Je suis vraiment soulagé de pouvoir jouer libéré mon prochain match, plutôt que d'avoir l'obligation de gagner ou de marquer un set", a reconnu Roger Federer après sa victoire. "C'est un groupe difficile, donc réussir à en sortir en deux matches, c'est vraiment une bonne chose".

Une baisse de régime étonnante

Roger Federer a vraiment dû s'arracher pour vaincre la résistance de l'Allemand. Il s'est ainsi retrouvé mené 0/4 dans le premier tie-break avant de devoir écarter une balle de set à 5/6 sur son service.

Loin d'évoluer à son meilleur niveau, Roger Federer aurait pu s'imposer en deux sets. Le sextuple vainqueur du Masters a ainsi mené 7-6 2-0, mais a connu une baisse de régime pour le moins étonnante. Lâché par son coup droit, il concédait logiquement la deuxième manche à un Alexander Zverev plus régulier.

Mais Roger Federer parvenait à élever son niveau de jeu dès l'entame du troisième set: à nouveau plus agressif à l'échange et plus efficace sur son coup droit, l'homme aux 19 titres du Grand Chelem signait le break dès le troisième jeu. Alexander Zverev lâchait dès lors prise. Résigné, l'Allemand perdait même les cinq derniers jeux de cette rencontre.

Un Zverev-Sock décisif jeudi

Malgré cette défaite, Alexander Zverev a son destin en main dans son premier Masters. Le Hambourgeois de 20 ans se frottera jeudi à l'autre "rookie", l'Américain Jack Sock (no 8), dans un duel dont le vainqueur accompagnera Roger Federer en demi-finales. Battu dans ses deux premiers matches, le Croate Marin Cilic (no 5) est en revanche éliminé avant même son affrontement avec le Bâlois.

agences/bond