Modifié

Wimbledon: Rublev juge "totalement discriminatoire" l'exclusion des Russes

Andrey Rublev a fait entendre son mécontentement à l'encontre de l'organisation du tournoi londonien. [Andrej Cukic - Imedia]
Andrey Rublev a fait entendre son mécontentement à l'encontre de l'organisation du tournoi londonien. [Andrej Cukic - Imedia]
Le Russe Andrey Rublev (ATP 8) a estimé que l'exclusion des joueurs russes et bélarusses du tournoi de Wimbledon en raison du conflit en Ukraine était "totalement discriminatoire".

"Les raisons qu'ils (réd: les organisateurs de Wimbledon) nous ont données n'avaient, comment dire, aucun sens, elles n'étaient pas logiques", a déclaré Andrey Rublev en marge du tournoi ATP de Belgrade. "Ce qui se passe actuellement est totalement discriminatoire à notre encontre".

"Cela ne va rien changer", a aussi assuré le Russe, qui avait écrit "Pas de guerre s'il vous plaît" sur une caméra de télévision lors du tournoi de Dubaï juste après le début de l'invasion russe en Ukraine. "Donner les dotations du tournoi à l'aide humanitaire, aux familles qui souffrent, aux enfants qui souffrent, ça, c'est quelque chose qui aurait un peu d'impact", a-t-il lâché. "Dans ce cas, le tennis serait le seul sport à donner un tel montant, et ce serait grâce à Wimbledon, qui en tirerait toute la gloire."

De son côté, le no 1 mondial Novak Djokovic a qualifié la décision du tournoi de Wimbledon de "folle", tout en déclarant qu'il "condamnerait toujours la guerre, étant lui-même un enfant de la guerre".

agences/bur

Publié Modifié

L'exclusion ne fait "qu'inciter à la haine et à l'intolérance"

L'exclusion des joueurs russes et bélarusses du prochain tournoi de Wimbledon du fait de la guerre en Ukraine ne fait "qu'inciter à la haine et à l'intolérance". La Fédération bélarusse l'a dénoncée dans un communiqué.  "Des actions aussi destructives ne contribuent en rien à un règlement des conflits, mais ne font qu'inciter à la haine et à l'intolérance sur une base nationale".

Djokovic dans le dernier carré à Belgrade

Novak Djokovic s'est qualifié pour les demi-finales du tournoi de Belgrade en décrochant son 2e succès en moins de 24 heures. Contraint de batailler durant 3h22' mercredi face à Laslo Djere (ATP 50), le no 1 mondial  a eu besoin de 2h19' pour vaincre la résistance de Miomir Kecmanovic (38) jeudi après-midi. Il s'est imposé 4-6 6-3 6-3 devant son compatriote. Djokovic, qui disputait son 6e match de l'année seulement, se frottera en demi-finales au Russe Karen Khachanov (26).