Modifié

Le FC Bâle domine Chelsea chez lui!

Les Bâlois fêtent l'égalisation de Salah. Suivra le but victorieux de Streller quelques instants après. [Kirsty Wigglesworth  - Keystone]
Les Bâlois fêtent l'égalisation de Salah. Suivra le but victorieux de Streller quelques instants après. [Kirsty Wigglesworth - Keystone]
Sensationnel FC Bâle! Mené à la mi-temps par Chelsea à Stamford Bridge (1-0), les Rhénans ont réussit l'exploit d'inverser la tendance en seconde période pour quitter Londres victorieux (1-2). Fantastique!

Salah (71e) et Streller (81e) ont marqué des buts qui placent les Rhénans dans une position rêvée dans ce groupe E. Il risque d'y avoir de l'ambiance au Parc Saint-Jacques le 1er octobre pour la venue de Schalke.

Mourinho [Keystone]
Mourinho [Keystone]

Jose Mourinho, limogé voici six ans jour pour jour après un nul peu glorieux contre Rosenborg, ne risque cette fois pas pareil sort. Mais le manager portugais ne s'attendait pas à affronter un adversaire aussi inspiré et talentueux. Disposé en 4-1-4-1, le FC Bâle livrait une première mi-temps toute de maîtrise... jusqu'à la 45e. Sommer n'avait quasiment rien eu à faire, l'organisation défensive mise en place par Murat Yakin fonctionnant à merveille.

Sur quelques mouvements de grande classe, le FCB parvenait à aller créer le danger devant Cech. La vitesse de Salah et les inspirations de Stocker, très intéressant dans une position plus axiale, étaient prometteuses. A la demi-heure, un superbe mouvement bâlois de six passes aurait mérité un meilleur sort qu'une frappe non cadrée de Salah.

Alors que la pause se profilait, Chelsea frappait. David Luiz trouvait Lampard, qui échappait à Safari pour servir Oscar: le Brésilien ne laissait aucune chance à Sommer d'une belle frappe croisée. Un sentiment de soulagement traversait Stamford Bridge, mais la mine sombre de Jose Mourinho au moment de rejoindre les vestiaires en disait long.

Une deuxième mi-temps parfaite

A la reprise, le FCB décidait d'évoluer un peu plus haut dans le terrain. Un bon centre de Safari (54e) faisait passer un frisson parmi les fans londoniens. Avec un peu plus d'espaces, le match s'emballait. Hazard galvaudait une balle de break en tirant par-dessus la cage (62e). Peu après, Yakin changeait encore ses batteries, en sortant Sio au profit de Delgado, ses hommes s'articulant alors en 4-2-3-1. Pour sa part, Mourinho lançait Mata, mais Bâle obtenait  la juste récompense de ses efforts, avec une égalisation superbe par Salah au terme d'un mouvement de grande classe initié par Safari et poursuivi par Stocker et Streller (71e).

Bâle poussait, dominait... et finissait par marquer. Sur un corner de Delgado, Streller surgissait de la tête au premier poteau (81e). A la régulière, les Suisses réalisaient l'exploit suprême. Tous les espoirs leur sont permis pour la suite.

si/bond

Publié Modifié