Modifié

Tour de Romandie: Stefan Küng s'impose avec panache à Bulle

Stefan Küng s'est montré très malin dans les derniers hectomètres de la course. [Laurent Gilliéron - Keystone]
Stefan Küng s'est montré très malin dans les derniers hectomètres de la course. [Laurent Gilliéron - Keystone]
1.
Stefan Kueng
03:33:15
2.
Andriy Grivko
+ 00:00
3.
Sonny Colbrelli
+ 00:20
Stefan Küng a signé une superbe victoire à Bulle lors de la deuxième étape du Tour de Romandie. Le Saint-Gallois de 23 ans signe son deuxième succès sur le Tour de Romandie, après 2015, en devançant au sprint l'Ukrainien Andriy Grivko.

Stefan Küng aime le canton de Fribourg. Vainqueur il y a deux ans à Fribourg pour sa première grande victoire chez les professionnels, le Saint-Gallois a récidivé dans les rues de Bulle. Parfait dans les ultimes hectomètres, le géant (1m93) de la BMC n'a laissé aucune chance au vétéran ukrainien au moment du sprint. Habile dans le dernier virage, Stefan Küng a lancé la machine à 300 mètres de la ligne et Grivko n'a vu que le dos de son compagnon d'échappée.

Forcément nommé le plus combatif, l'ancien pistard est parti dès le départ avec trois autres coureurs, Sander Armée, Andriy Grivko et Frederik Veuchelen. Les quatre hommes ont presque vécu l'entier de l'épreuve ensemble. Le Belge Armée, déjà dans l'échappée la veille, a bâché à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée. Veuchelen a ensuite laissé Küng et Grivko dans un duel de haute volée. L'écart a toujours été maintenu sous les 6 minutes, mais les échappés ont habilement joué en n'essayant pas de prendre une avance surdimensionnée. Ce qui fait que dans les derniers kilomètres, les hommes de tête ont eu assez de ressources pour résister au peloton.

Une étape tronquée et des conditions difficiles

Les conditions dantesques ont poussé les organisateurs à amputer l'étape de ses 24 premiers kilomètres pour un total de 136,5 km entre Aigle et Bulle. Même raccourcie, l'étape a vu certains coureurs mettre pied à terre. Victime d'une chute, Warren Barguil a préféré mettre la flèche à droite pour ce qui est le premier abandon de l'épreuve.

Vendredi, le peloton va opérer un circuit autour de Payerne sur 187 kilomètres. Les petites côtes de 3e catégorie ne devraient pas faire mal aux sprinters et il y a fort à parier que les équipes ne vont pas laisser les éventuels échappés y croire trop longtemps.

ats/bond

A lire aussi: Le Tour, une aubaine pour les villes-étapes?

Le départ de la 2e étape se fera depuis Aigle

La 2e étape vue par Daniel Atienza

Publié Modifié

Tour de Romandie, 2e étape, Aigle - Bulle (136,5 km)

1. Stefan Küng SUI 3h33'15"
2. Andriy Grivko UKR + 0"
3. Sonny Colbrelli ITA 20"
4. Alexander Edmondson AUS 20"
5. Ben Swift GBR 20"

41. Mathias Frank SUI 20"
51. Sébastien Reichenbach SUI 20"
66. Michael Albasini SUI 20"
86. Tom Bohli SUI 20"
101. Michael Schär SUI 20"
105. Danilo Wyss SUI 20"

Tour de Romandie, général (27.04)

1. Fabio Felline ITA 8h12'42"
2. Maximilian Schachmann GER + 0'08"
3. Jesus Herrada ESP 0'08"
4. Primoz Roglic SLO 0'09"
5. Jon Izagirre ESP 0'12"

9. Michael Albasini SUI 0'14"
20. Mathias Frank SUI 0'20"
34. Sébastien Reichenbach SUI 0'28"
76. Danilo Wyss SUI 3'36"
89. Stefan Küng SUI 7'56"
91. Michael Schär SUI 8'34"
117. Tom Bohli SUI 12'46"

Tour de Romandie, parcours (25-30.04)

25.04 - prologue:
Fabio Felline

26.04 - 1re étape:
Michael Albasini

27.04 - 2e étape:
Stefan Küng

28.04 - 3e étape:
Payerne - Payerne (187 km)

29.04 - 4e étape:
Domdidier - Leysin (163,5 km)

30.04 - 5e étape:
Clm individuel à Lausanne (18,3 km)