Modifié

Thabo Sefolosha: "Je pense sérieusement à l'équipe de Suisse"

Thabo Sefolosha se projette dans une équipe qui vise le titre en NBA la saison prochaine. [RTS]
Thabo Sefolosha se projette dans une équipe qui vise le titre en NBA la saison prochaine. [RTS]
Thabo Sefolosha bouclait la semaine dernière la 13e édition déjà de son camp pour les jeunes basketteurs entre Blonay, Vevey et l'école privée de Saint-Légier, où RTSsport a pu s'entretenir avec le premier joueur suisse drafté en NBA. L'occasion pour le Veveysan de 35 ans d'évoquer l'équipe de Suisse, son parcours et son avenir dans la plus prestigieuse Ligue de basket.

Sous le soleil de Saint-Légier, les jeunes basketteurs, des étoiles plein les yeux, prennent leur pause. Leur idole Thabo Sefolosha répond à toutes leurs questions sans filtre à la fin de l'entraînement, durant lequel il distille ses précieux conseils. Tous veulent savoir où le Veveysan évoluera la saison prochaine et s'il revêtira le maillot de l'équipe de Suisse lors du tournoi de pré-qualification pour l'Euro 2021. Et nous aussi.

RTSsport.ch: Clint Capela fera partie de l’équipe de Suisse cet été. Et vous?

THABO SEFOLOSHA: Oui, j'y pense sérieusement. J’ai eu la chance de voir le directeur de l'équipe et le coach. Ce serait un joli challenge et ça bouclerait aussi un peu la boucle après autant d’années d'absence. Ce serait une belle opportunité de pouvoir faire partager ce basket en Suisse avec deux joueurs NBA. Mais avant cela, je dois trouver un contrat parce que si je n’ai pas cette sécurité-là, c'est un peu trop dangereux. Je vais prendre mon temps et réfléchir. Si l'occasion se présente et que je peux jouer, je serai présent.

RTSsport.ch: En 2006, vous êtes le premier joueur suisse de l’histoire à être drafté en NBA. Qu'est-ce qui a fait la différence?

THABO SEFOLOSHA: Waow, qu’est-ce qui a fait la différence (sourire)? Pas mal de choses. C'est la réunion de plusieurs éléments: un peu de talent, un peu de chance, beaucoup d'envie, je crois, et de sacrifices consentis pendant le chemin. Et 13 ans après, c'est une jolie carrière vécue aux Etats-Unis.

RTSsport.ch: Quel bilan personnel tirez-vous de votre 13e saison en NBA?

THABO SEFOLOSHA: Premièrement, c'est une véritable chance de toujours pouvoir jouer au basket après toutes ces années et de toujours être à ce niveau. J’apprends saison après saison. Aujourd'hui, je suis un vrai vétéran qui peut transmettre son expérience aux plus jeunes. C'est incroyable de pouvoir vivre de cette passion après autant d'années.

Voir cette publication sur Instagram

Life is a game.. I am locked in.

Une publication partagée par Thabo Sefolosha (@vevey1800) le

RTSsport.ch: Comment et où envisagez-vous la suite de votre carrière?

THABO SEFOLOSHA: Pour l’instant, je ne sais pas encore exactement. Il y a beaucoup de décisions qui vont devoir être prises cet été, étant donné que je suis free agent (ndlr: sans contrat). C’est important d’être dans une équipe qui peut vraiment prétendre à un titre. Après autant d'années en NBA, ce serait une consécration. Une autre priorité, c'est de pouvoir s'installer dans une ville où l'on peut s'épanouir avec ma femme et nos enfants. On espère réunir tout ces éléments.

RTSsport.ch: Avez-vous été en discussion avec les Los Angeles Lakers?

THABO SEFOLOSHA: J’ai été en discussion avec plusieurs équipes. C’est vrai qu'avec LeBron James et Anthony Davis aux Lakers, et pour ce que ce mythique maillot représente en NBA, pouvoir jouer sous ces couleurs serait spécial. Mais pour le moment, il n'y a rien de concret. C’est ce que je disais aux enfants du camp (sourire).

Pouvoir jouer sous les couleurs des Lakers ce serait spécial

Thabo Sefolosha lors de son camp à Saint-Légier. [Loane Mathez]
Thabo Sefolosha

RTSsport.ch: Rares sont les joueurs qui évoluent dans la Ligue depuis plus de 10 ans, quel est le secret pour durer?

THABO SEFOLOSHA: Même moi je ne suis pas sûr de savoir. Je crois que j'ai réussi à trouver un rôle dans la NBA: d’abord plutôt défensif avec Oklahoma City avec des saisons qui ont vraiment bien fonctionné, et ensuite j’ai pu continuer à travailler à la base de ce rôle et à progresser dans les autres secteurs.

Propos recueillis par Loane Mathez

Publié Modifié

"On a réussi à pérenniser le camp"

Un mot sur votre camp: On a eu 200 jeunes la première semaine et 170 la deuxième, avec de supers coaches. La plus grande évolution c’est le nombre grandissant d’enfants et l’engouement que l'on observe année après année. Il y a beaucoup de jeunes qui reviennent d'une année à l'autre. Cela fait vraiment plaisir de voir à quel point on a réussi à pérenniser le camp.

Vos débuts: Mon frère a commencé à jouer au basket à peu près une année avant moi. Je faisais du foot à l’époque et simplement en allant sur les terrains avec mon frère j’ai vraiment commencé à accrocher, à trouver le sport sympa. En plus avec ma taille j’avais un petit avantage (sourire). J'ai donc commencé le basket à 11 ans.

Thabo express

Equipe favorite de NBA quand vous étiez plus jeune: Chicago Bulls
Meilleur joueur de tous les temps: Michael Jordan
Club où vous rêveriez de jouer: Chicago mais maintenant que c’est fait, Los Angeles Lakers
Coéquipier que vous souhaiteriez avoir: Joakim Noah

Personne la plus connue dans votre répertoire: Russell Westbrook
Si vous n'étiez pas basketteur: professeur d’histoire
Lieu de vacances préféré: la Jamaïque
Série favorite: The Wire
Plat préféré: la raclette (rires)

Sefolosha en bref

Taille: 2m01
Poids: 105kg
Né le: 2 mai 1984 à Vevey
Nationalité: Suisse, Sud-Africain
Poste: ailier

Clubs côtoyés:
2001-2002 : Vevey Riviera Basket (LNA)
2002-2005 : Chalon-sur-Saône (France-ProA)
2005-2006 : Angelico Biella (Italie-SerieA)
2006 : drafté en NBA par les Philadelphia 76ers (13e tour) puis transféré aux Chicago Bulls
2006-2009 : Chicago Bulls (NBA)
2009-2014 : Oklahoma City Thunder (NBA)
2014-2017 : Atlanta Hawks (NBA)
2017-2019 : Utah Jazz (NBA)