Modifié

Rio 2016: enquête ouverte au Brésil pour corruption sur l'attribution des JO

Un épisode de plus dans les affaires du CIO. [Keystone]
Un épisode de plus dans les affaires du CIO. [Keystone]
La police brésilienne a annoncé mardi l'ouverture d'une enquête pour corruption dans le cadre de l'attribution des Jeux Olympiques 2016 à la ville de Rio, avec de possibles achats de voix au sein du Comité international olympique (CIO).

Des perquisitions ont été menées tôt mardi à 11 endroits différents dans Rio, et notamment dans le très chic quartier carioca de Leblon au domicile de Carlos Nuzman, président du Comité national olympique brésilien, et qui était à la tête de la candidature de la cité brésilienne.

Des officiers de la police judiciaire brésilienne, accompagnés de leurs homologues français et américains, ont mené des perquisitions à la recherche de preuves sur "l'achat de voix dans le cadre de l'élection par le Comité international olympique de la ville-hôte des JO 2016", précise la police dans un communiqué. Deux mandats d'arrêt ont également été émis.

Une conférence de presse à venir devrait fournir plus d'éléments sur l'enquête et notamment sur l'identité des deux personnes recherchées.

afp/alt

Publié Modifié

Une somme de 1,5 mio versée avant le vote

Le CIO a de son côté sobrement commenté les opérations menées par la police au Brésil: "Le CIO a pris connaissance de ces éléments par les médias et fait tout ce qui lui est possible pour obtenir toutes les informations. Cela relève de la plus haute importance pour le CIO d'obtenir des clarifications sur ce sujet", écrit l'instance dans un communiqué.

En France, une enquête similaire a déjà été ouverte par le parquet national financier (PNF), qui travaille sur des soupçons de corruption autour de l'attribution des JO d'été à Rio pour 2016, décidée par un vote des membres du CIO, le 2 octobre 2009 à Copenhague, au détriment de Chicago, Madrid et Tokyo.