Modifié

La bédéaste israélienne Rutu Modan remporte le Grand Prix Töpffer 2023

La bédéaste et illustratrice israélienne Rutu Modan. [DR - Hanan Assor]
La bédéaste israélienne Rutu Modan reçoit le Grand Prix Töpffer 2023 / Le Journal horaire / 24 sec. / le 28 septembre 2023
Le Grand Prix Töpffer de la bande dessinée 2023 a été attribué à l'artiste israélienne Rutu Modan, ont annoncé jeudi le canton et la Ville de Genève. Cette illustratrice, récompensée pour l'ensemble de son œuvre, est l'une des plus grandes figures de la bande dessinée israélienne.

Traduite dans plus de quinze langues, son œuvre porte un regard fondamental sur une culture et une société percluse de conflits, souvent observées d'Amérique du Nord, indiquent les autorités genevoises dans un communiqué.

Rutu Modan a remporté deux fois le prix Eisner, une distinction majeure de la bande dessinée américaine, avec ses albums "Exit Wounds" (2008) et "La propriété" (2014).

Une planche de la bande dessinée "La propriété" (2014) de Rutu Modan. [DR - Rutu Modan]

Une œuvre saluée à Angoulême aussi

Ces deux albums font également connaître Rutu Modan en Europe. Les jurys des festivals de Lucca (2014) et d'Angoulême (2008 et 2014) l'inscrivent à leur palmarès. En 2022, Rutu Modan reçoit un important témoignage de reconnaissance pour l'ensemble de son œuvre en hébreu avec le prix littéraire Levi Eshkol, du nom du Premier ministre israélien des années 1960.

Rutu Modan recevra son prix doté d'une enveloppe de 10'000 francs le 30 novembre à Genève. Cette distinction qui s'inscrit dans la reconnaissance interculturelle et par-delà les langues est octroyée depuis 2018. Le Prix Töpffer Genève et le Prix Töpffer de la jeune bande dessinée seront également remis lors de cette cérémonie.

ats/olhor

Publié Modifié