L'effraie vit à proximité des humains, sans jamais être domestiquée.
markmedcalf
Fotolia [markmedcalf]
CQFD

Le stress de l'effraie

10 min. - le 2 juillet 2015

Informations

L’effraie des clochers est sensible aux dérangements de l’Homme et souffre de l’agriculture intensive. Ce sont des scientifiques de la Station ornithologique de Sempach et de l’Université de Lausanne qui l’ont découvert en mesurant l’hormone de stress chez de jeunes spécimens.

Les explications d'Alexandre Roulin, professeur au Département écologie et évolution de l’Université de Lausanne, invité par Anne Baecher.