Modifié

Couleur 3, la radio romande rock et libre

Logo Couleurs 3 [RTS]
Logo Couleurs 3 [RTS]
Au début des années 1980, Couleur 3, c’est la réponse de la SSR aux programmes des radios étrangères qui arrosent le territoire suisse. Au menu de la 3 : de la musique et de l'information 24 heures sur 24, une formule importée des Etats-Unis où elle a largement fait ses preuves. Le 24 février 1982 à midi pile, le premier jingle de Couleur 3 est lancé.

Egal 3

Nous sommes en 1981. A peine élu, le nouveau président français François Mitterrand libéralise les ondes rejoignant la législation italienne plus libre en matière de médias. Le directeur général de la SSR Léo Schürmann comprend que la concurrence va être féroce. Il lance un concours d'idées. Egal 3, un projet de la Radio Suisse Romande, arrive sur son bureau. Son objectif : diffuser un programme avant tout musical destiné en priorité aux jeunes, avec un ton résolument novateur.

Radio 3 [RTS]
Egal 3 / Un jour une heure / 2 min. / le 12 mai 1981

Du 27 avril au 10 mai 1981, une équipe, réunie autour des animateurs Jean-François Acker et Jean-Charles, se lance dans cette aventure radiophonique qui connaît un énorme succès, comme le confirme Jean-Charles au micro de Un Jour, Une heure. Dès lors, le Comité de la SSR valide l'introduction de 3èmes programmes dans toute la Suisse. Mais il faut encore convaincre le Conseil fédéral.

Liste Noire

L’enthousiasme des auditeurs après la brève diffusion d’Egal 3 incite la SSR à poursuivre cette expérience dans une tranche horaire non encore occupée. Sous la direction de Jean-François Acker, l’équipe de Liste Noire anime l'antenne de minuit à six heures sur La Première. Ce laboratoire radiophonique prépare le terrain à l'apparition prochaine de Couleur 3, une chaîne pour laquelle son futur directeur, Jean-François Acker, engage des animateurs radios.

Liste Noire [RTS]
Liste Noire / Tell Quel / 3 min. / le 16 octobre 1981

L'engagement soutenu du directeur de la SSR Léo Schürmann pour faire avancer le dossier d'un 3ème programme radiophonique auprès du Conseil fédéral est finalement couronné de succès. Le 17 février 1982, le gouvernement accorde une autorisation d'émettre d'une durée de 3 ans.

Couleurs 3 est née

Le 24 février 1982, après "Une odyssée sans naufrage", selon les mots de Léo Schürmann, Couleur 3, c'est parti !

Le lancement officiel tant attendu a eu lieu dans les studios de la SSR à Lausanne. Le premier jingle de la chaîne donne le ton : décalé, provocateur et destiné aux jeunes. Couleur 3 est née et désormais cette radio non-stop découpera le temps en tranches de couleurs différentes.

Lancement de Couleur 3 [TSR 1982]TSR 1982
C'est parti! / Emission sans nom / 2 min. / le 24 février 1982

Dès le lancement de ce 3ème programme romand à l’identité rock et volontairement décalé, les auditeurs sont à l’écoute. En juin 1982, les premiers sondages sont très encourageants : 28% des Romands écoutent Couleur 3. Les programmes sont réalisés à Genève et à Lausanne, sous la direction tripartite de Jean Charles, Jean-François Acker et Frank Musy. Mais cela ne va pas sans quelques tiraillements. Dès 1983, Jean-François Acker sera seul aux commandes jusqu’en 1986.

Ce que je demande moi aux gens, c’est d’exister, tout simplement d’exister

Jean-François Acker, 1982

Parmi les toutes premières voix de Couleur 3, on retrouve, entre autres, René Claude, Bruno Séribat, Nancy Ypsilantis, Gilles Perroud, Cyril Azzam ou Lucile Solari.

Equipe de Couleurs 3, 1982 [RTS ]Equipe de Couleurs 3, 1982 [RTS ]

Couleur platine

Sur les ondes de la 3, il y a des couleurs, mais aussi des chroniques originales qui incarnent l’esprit et l'identité de la chaîne. Ce sont les Repérages de Couleur 3, des morceaux choisis par l'équipe de la programmation pour leur qualité ou les premières soirées consacrées aux musiques dansantes sous le nom de Couleur platine. En avant pour le générique de Couleur Platine à déguster tous les vendredis soir.

Couleur Platine [RTS]RTS
Couleur Platine / Couleur platine / 1 min. / le 1 janvier 1985

Carabine FM

Dès septembre 1984, Lolita, Alain Monney et Gérard Mermet furent sans conteste les maîtres de l’humour absurde et déjanté "made in Suisse romande", aussi bien sur les ondes de Couleur 3 qu'à la Télévision Suisse Romande. Ce seront Les Naufragés du Rez-de-Chaussée, Etoiles à matelas et bien sûr Carabine FM, une parodie des radios FM privées avec de fausses dédicaces, diffusée entre 1986 et 1991.

Couverture DVD Carabine FM [RTS]
Carabine FM / 3 min. / le 15 avril 1987

Les Nuits Q

Fin 1986, Jean-François Acker quitte la radio pour la Télévision Suisse Romande. C'est son adjoint François Benedetti qui reprend les commandes de Couleur 3. Il centralise les moyens de production et tous les collaborateurs s'installent dans les studios de Lausanne. C'est le début de l'émission érotique Les Nuits Q animée par Blaise Angel lors des nuits du week-end. Puis en octobre 1988, c'est le lancement d'une nouvelle grille avec des émissions comme Boréales, Coloriages ou Sanguines.

TVScopie 1987
Les Nuits Q / Nuits Q / 2 min. / le 1 février 1992

Couleur 3 a quinze ans

A l’aube de son 15ème anniversaire en 1997, la chaîne de radio Couleur 3 est en pleine crise d’adolescence avec des audiences en chute libre. Plusieurs raisons à cela : une forte concurrence des radios privées suisses et françaises et une programmation trop éclectique qui veut satisfaire deux générations d’auditeurs, provoquant une identité très floue. La Radio Suisse Romande engage alors Vincent Steudler, l’un des fondateurs de la salle de concert Bikini Test à la Chaux-de-Fonds. Avec son programme Un nerf de famille, le nouveau directeur de Couleur 3 renforce la programmation rock et engage de nouvelles voix.

Vicent Steudler [Fabrice Coffrini - RTS/Keystone]
Couleur 3 a 15 ans / Le Téléjournal / 2 min. / le 27 septembre 1997

Patrick Dujany alias Duja

A la fin des années 1990, l'animateur Duja invente sur Couleur 3 une manière bien à lui de tendre le micro au public sur les trottoirs de Suisse Romande. Un exercice par toujours facile. En 2005, le magazine culturel de la TSR La tête ailleurs présente l'émission Que de la radio, dans laquelle Patrick Dujany alias Duja balance ses micros-trottoirs. Ambiance !

Patrick Dujany, alias Duja [RTS]
Patrick Dujany, alias Duja / La tête ailleurs / 3 min. / le 8 février 2005

Vincent Steudler quitte Couleur 3 en 2003. D'autres directeurs comme Jean-Luc Lehmann, un ancien de la 3, lui succéderont avec toujours ce désir de trouver des personnalités originales et décalées, comme le faisait déjà Jean-François Acker, pour incarner l'esprit de la 3.

Le Guten Tag

Depuis 2003, très tôt le matin Valérie Paccaud et Stéphane Laurenceau arrivent au studio de Couleur 3 pour Le Guten Tag. Entre six heures et neuf heures, la matinale se décline avec Le Zèbre, Mademoiselle Superficielle, maître Cha Pong, Gilbert, Herrballoon... Et avec les deux animateurs, "c'est le réveil matin qui chante !".

La matinale de Couleur 3 "Le Guten Tag" [TSR 2005]
Guten Tag! / La tête ailleurs / 4 min. / le 5 février 2008

120 secondes

Absolument indissociables, les deux humoristes suisses Vincent Kucholl et Vincent Veillon animent, depuis 2011, avec talent et humour 120 secondes, une chronique radio quotidienne autour de l’Actualité diffusée le matin sur les ondes de Couleurs 3, puis diffusée sur Internet. L'équipe de l'émission de la RTS Grand Angle a rencontré les deux Vincent afin d'évoquer cette chronique de radio sur le Net qui fait le buzz.

120 secondes [Jean-Christophe Bott - RTS/Keystone ]
120 secondes / Grand Angle / 2 min. / le 22 janvier 2012

Après 40 ans d'existence, Couleur 3 aura connu bien des révolutions. Mais ce qui est sûr, c'est que ceux qui se sont succédé derrière le micro ou aux platines n'ont jamais cesser de rendre hommage à son esprit libre, impertinent et décalé. Une radio rock for ever.

Martine Cameroni pour Les archives de la RTS

Retrouvez ci-dessous les intégrales de la plupart des émissions dont des extraits ont été publiés et plus encore...

Publié Modifié