Modifié

Le vélo cherche sa voie

Tous à vélo. [RTS]
Tous à vélo. [RTS]
La petite reine, redécouverte aujourd'hui par les adeptes d'une mobilité à la fois douce et individuelle, cherche depuis belle lurette à se frayer une piste dans nos villes. A Genève où le vélo bénéficie de l'encouragement des autorités, les aménagements pour la sécurité des cyclistes se font pourtant lentement, et cela malgré d'ardents promoteurs.

Tenir sa droite, rouler en file indienne, ne pas se faufiler entre les voitures à l'arrêt. En 1962 à Genève, dans une circulation moins dense qu'aujourd'hui, le code de (bonne) conduite des deux-roues a deux objectifs: veiller à leur propre sécurité et ne pas entraver la fluidité du trafic.

Bonnes manières et sécurité pour les deux-roues. [RTS]
Les bonnes manières / Sortilèges de la route / 2 min. / le 6 juin 1962

L'ASPIC

Attention, danger! En 1978, la ville du bout du lac compte quelque 72'500 cyclistes et déplore plus de 4'800 accidents. Il est temps d'agir pour améliorer le sort des adeptes de la bicyclette: une première pétition est lancée en 1979 pour la création de pistes cyclables. Les explications de Marie-Thérèse Imboden.

Danger à vélo [RTS]
Danger à vélo / Un jour une heure / 1 min. / le 11 juin 1979

Dans la foulée, l'ASPIC, association pour l'intérêt des cyclistes, voit le jour en 1980, présidée par Madame Corinne Goehner-da Cruz. Et elle aura du pain sur la planche car pédaler en ville est très risqué. Les activistes du vélo se disent pourtant confiants.

Les autorités ont compris que le moment est venu de se pencher sur le problème.

Une activiste de l'ASPIC en 1980.

L'ASPIC fondée en 1980 se bat pour la sécurité du cycliste en ville. [RTS]L'ASPIC fondée en 1980 se bat pour la sécurité du cycliste en ville. [RTS]

En effet, le maire de Genève Claude Ketterer a bien compris et veut faire avancer le dossier épineux: il nomme en 1986 une Madame "Deux Roues" en la personne de Marie Tecklenburg Bonnard, architecte urbaniste et ...cycliste chargée d'être un véritable aiguillon. Celle-ci résume bien les enjeux de son travail sous le feu des voitures, des transports publics et même des piétons.

Madame "Deux roues" [RTS]
Madame "Deux Roues" / Journal romand / 2 min. / le 30 janvier 1986

Les cyclistes continueront cependant à être victimes du manque de considération des automobilistes et manifesteront à plus d'une reprise leur ras-le-bol, comme ici, en 1988.

Manifestation de l'ASPIC pour plus de sécurité pour les cyclistes [Capture d'écran RTS archives. - RTS]
Manifestation de l'ASPIC pour plus de sécurité pour les cyclistes / Journal romand / 1 min. / le 23 décembre 1988

Feu vert aux pistes cyclables

L'initiative déposée en 1985 demandant la réalisation d'un réseau cyclable complet en ville de Genève est plébiscitée en votation par 82% des voix le 4 juin 1989. Après un travail de longue haleine mené par un bureau d'études de la place, c'est fait, les aménagements destinés aux vélos fleurissent dans la cité: 35 km de pistes cyclables sont mis à disposition de la petite reine, pour la somme de 5 millions de francs. Reste la grogne de certains automobilistes...

Les pistes cyclables fleurissent... [RTS]
Les pistes cyclables fleurissent... / Journal romand / 3 min. / le 13 octobre 1992

1992, année de la bicyclette! Les pratiquants du biclou seront amenés à tripler selon les prévisions. Il faut dire que l'automobiliste genevois se retrouve plus souvent qu'à son tour coincé dans les bouchons. Au point que certains d'entre eux paraissent vouloir choisir une certaine vélocité. En un clin d'oeil amusé, le test...

Le choix de la mobilité [RTS]
Le choix de la mobilité / Bermuda / 3 min. / le 24 février 1993

Mais quoi qu'en disent les mauvais esprits, la bécane a plein d'atouts en sa faveur.

La promotion du vélo

Dès 1986, une initiative de l'ASPIC en collaboration avec d'autres associations pro-vélo propose des vélos gratuits en libre-service. 200 bicyclettes peintes en rose sont mises à disposition des habitants à Genève. Malheureusement les "vélos roses" finiront rapidement au fond du Rhône.

Les vélos rose en libre-service à Genève en 1986. [RTS]
Vélos roses / Télé journal / 2 min. / le 30 juin 1986

Pourtant cette action refleurira avec la naissance bien des années plus tard, en 2002, de "Genèveroule" qui cumule deux missions: la promotion de la petite reine et l'insertion professionnelle.

Se déplacer de manière commode, faire du sport et le plaisir d'être à l'air et de ne pas polluer.

Gilles Petitpierre, conseiller aux Etats en 1995.

La bicyclette a ses défenseurs à Genève, parmi eux Gilles Petitpierre, alors conseiller aux Etats. Les avantages de ce moyen de locomotion lui paraissent évidents et l'hostilité des automobilistes ne le démonte pas. Elle lui ferait même presque plaisir, semble-t-il.... Pour sa part, le Conseil municipal genevois ouvre les cordons de sa bourse pour encourager l'usage du vélo.

La promotion du vélo [RTS]
La promotion du vélo / Genève région / 58 sec. / le 16 mai 1995

Autres manières encore de favoriser l'utilisation de la bicyclette: assurer son entretien, redonner une jeunesse au vélo de collection, remettre en selle le vieux biclou ou encore apprendre aux jeunes à manier les outils pour réparer leur "bike". Pour tout cela, un lieu: l'atelier Péclôt 13, créé dès 1989, en mode alternatif dans la cité de Calvin.

L'atelier de réparation de vélos Péclot 13. [RTS]
Péclot 13 / L'autre télé / 2 min. / le 14 septembre 1998

En chantier

A Genève, la bicyclette tente donc depuis 40 ans de gagner des adeptes et de se frayer une place en ville. Une décennie après l'entrée en vigueur des premières pistes destinées aux vélos, la commune lui a construit en 2004 un itinéraire cyclable qui atteint 43% du réseau total. En 2020 selon les chiffres officiels, 59% des 220 km de voiries communales sont des voies cyclables. Et le trafic cycliste est en augmentation.

En 2013, une certaine Lisa Mazzone, coordinatrice de Pro Vélo Genève, association qui a succédé en 2007 à l'ASPIC, décerne à l'aménagement genevois les bons et mauvais points.

Les plus et les moins [RTS]
Les plus et les moins / Un p'tit tour chez vous / 2 min. / le 28 avril 2013

Mai 2020, Genève reprend vie après le confinement imposé par la pandémie de Covid 19 et découvre sur ses routes de larges bandes provisoires faisant une plus grande place au vélo dans le trafic: le débat continue...

Marielle Rezzonico pour les archives de la RTS

Publié Modifié