Dans les années 80 et 90, le mouvement squat balaie le trop fameux métro-boulot-dodo de l'époque. C'est tout un mode de vie alternatif qui voit le jour. Un habitat abordable et communautaire, une création artistique qui s'emballe, une effervescence contre-culturelle qui transforme nos cités en véritables centres urbains. Retour en archives sur la parenthèse enchantée d'une Suisse propre en ordre.