Denis de Rougemont occupe une place à part dans les lettres romandes. Humaniste de haut rang dont les écrits sur la culture ont été reconnus à l'étranger, il plaida pour l'engagement des intellectuels dans la société et la défense d'une Europe communataire.