Publié le 13 août 2019 à 14:35

La Manche en parachute

1962 : Gil Delamare tente la traversée de la Manche en parachute ascensionnel.
1962 : Gil Delamare tente la traversée de la Manche en parachute ascensionnel. [RTS]
17 octobre 1962 au matin, sur la plage de Calais. Gil Delamare s’apprête à relever un défi de taille: la traversée de la Manche en parachute ascensionnel tracté par un bateau. L'événement est sportif, mais aussi médiatique. Delamare sera suivi dans son périple par deux cameramen et deux ingénieurs du son. Des dizaines de photographes et de journalistes sont présents pour couvrir l’exploit.

Gil Delamare n’est pas un inconnu du public francophone. Adepte de parachutisme, il fut un des recordmen du monde de chute libre. En cette année 1962, il a déjà derrière lui une carrière d’acteur et vient de concevoir une partie des cascades du film Le jour le plus long. Il continuera plus tard à s’illustrer dans le domaine, travaillant sur les cascades de films comme L’homme de Rio, Fantômas, Le Corniaud ou encore La grande vadrouille.

Le départ

Le départ a lieu sur la plage où une foule de badauds est massée. Le bateau-tracteur s’élance, Gilles Delamare marche tout d’abord pour faire gonfler sa voilure, puis se met à courir. Ses pieds quittent le sol un instant, mais le parachutiste peine à s'élever dans les airs.

Foule de badauds assistant au décollage du parachute de Gil Delamare.
Actualités - Publié le 17 octobre 1962

Péripéties et suspens

Peu après le départ, Gil Delamare, qui est en liaison radio avec les bateaux suiveurs, explique qu'une partie de son harnais vient de se décrocher. Le cascadeur a pu sauver la situation in extremis. A peine ce problème réglé, en survient un autre: le bateau-tracteur ne parvient pas à garder une vitesse constante. Quand celle-ci décroît, le parachute perd dangereusement de la hauteur.

Le cascadeur Gil Delamare durant sa traversée de la Manche en parachute ascensionnel.
Actualités - Publié le 17 octobre 1962

La brume s'en mêle

Autre embûche : la brume anglaise qui s'invite et rend la visibilité presque inexistante. Sur le bateau-tracteur, on actionne une corne de brume. De son côté, Gilles Delamare trouve sa propre solution pour indiquer sa position: il se met à chanter.

Epilogue

Après une heure et demi d’efforts, la côte anglaise est en vue. Quelques ultimes anicroches plus tard, Gil Delamare finit par atteindre la plage. Il a réussi son pari.

Victoire de Gil Delamare dans sa traversée de la Manche en parachute ascensionnel en 1962.
Actualités - Publié le 17 octobre 1962

Sophie Meyer pour Les archives de la RTS

Publié le 13 août 2019 à 14:35