A part les neuf premières minutes où les coéquipiers de Roman Cervenka ont dominé et tout raté à la finition, ils ont été complètement dominés par les Russes devant 6200 spectateurs. Dès la 9e minute, Orlov surprenait le portier Francouz. Après une pénalité sévère infligée au Tchèque Jerabek par l'arbitre suisse Tobias Wehrli, Nikita Kucherov (Tampa Bay) démontrait toute sa classe après un débordement de Yevgeni Kuznetsov en logeant le palet dans un trou de souris (14e). Le match était joué.

Kucherov allait encore se mettre en évidence lorsque parfaitement lancé par Kuznetsov, il offrait une passe en or à Artemi Panarin pour un jeu de transition digne du manuel (3-0/54e). Et dire que Kuznetsov ne devait pas jouer avec le duo Panarin - Kucherov. Ce rôle devait revenir à Vladislav Namestnikov qui a dû quitter la glace après deux shifts seulement après avoir pris de plein fouet dans le pied un tir d'un Tchèque à 5 contre 4.

ats/bond