Modifié

Débuts victorieux pour Djokovic et Murray

"Nole" a fait honneur à son rang de no1 mondial, malgré ses soucis personnels. [Kerim Okten - Keystone]
"Nole" a fait honneur à son rang de no1 mondial, malgré ses soucis personnels. [Kerim Okten - Keystone]
Novak Djokovic a bien entamé le Masters de Londres en battant Jo-Wilfried Tsonga 7-6 6-3. Plus tôt, Andy Murray (ATP 3) a gagné le match d'ouverture face à Tomas Berdych (ATP 6) 3-6 6-3 6-4 en 2h15.

Jo-Wilfried Tsonga n'y arrive toujours pas! Incapable de battre l'un des huit meilleurs mondiaux en 2012, le Français a encore été confronté à ses limites.

Il s'est donc incliné devant Novak Djokovic lors de son premier match du round robin au Masters de Londres. Le no1 mondial était pourtant bon à prendre dans cette rencontre qu'il a entamée la tête ailleurs, sans doute à Belgrade où son père est hospitalisé pour des problèmes respiratoires.

Seulement, Tsonga a été incapable de passer l'épaule. Le finaliste de l'an dernier s'est procuré trois balles de break lors de la première manche, sans en concrétiser une seule.

Battu 7/4 au jeu décisif de la première manche en raison principalement de son étonnante faiblesse en revers, Tsonga cédait d'entrée son engagement au second set. La messe était dite. Retrouvant une certaine intensité dans son jeu, Nole pouvait signer une cinquième victoire cette année contre Tsonga et s'apprêter à défier Andy Murray mercredi dans le choc au sommet de ce groupe A.

Murray frôle la correctionnelle

Attendre sa onzième balle de break pour ravir enfin le service de l'adversaire ne vous facilite pas la tâche. Andy Murray en a fait l'expérience à Londres. Premier favori en lice au Masters, l'Ecossais a dû batailler ferme pour se défaire de Tomas Berdych. Il s'est imposé après avoir frôlé la correctionnelle en raison de son manque de réalisme durant la première heure de la rencontre.

Murray [Kirsty Wigglesworth  - Keystone]Murray [Kirsty Wigglesworth - Keystone]Murray a bien failli accuser un set et un break de retard. A 1-1 dans la deuxième manche, Berdych a eu, en effet, à trois reprises l'occasion de prendre le service du Britannique. Le Tchèque ne pouvait toutefois pas saisir cette chance de "tuer" ce match.

Conscient du danger, le Champion olympique et de l'US Open a su élever son niveau de jeu. Plus incisif, il retrouvait surtout son coup droit pour renverser le cours de la partie.

A la faveur de cette victoire, Murray a pris une première option sur la qualification pour les demi-finales. On rappellera que Murray avait abandonné l'an dernier après sa défaite lors du premier match du round-robin qui l'avait opposé à David Ferrer.

si/tai

Publié Modifié