Modifié

Tennis: avec Stan Wawrinka, le Geneva Open se veut populaire

Stan espère bien décrocher son 1er titre en Suisse, au Geneva Open. [Laurent Gillieron - Keystone]
Stan espère bien décrocher son 1er titre en Suisse, au Geneva Open. [Laurent Gillieron - Keystone]
Les organisateurs du Geneva Open (17-23.05) ont dévoilé leurs plans jeudi matin en présence de Stan Wawrinka, tête d'affiche et matricule 9 à l'ATP. A ses côtés, les promoteurs du tournoi Ion Tiriac et Rainer Schuettler et Thierry Grin, directeur du tournoi, tous heureux d'évoquer la naissance d'un ATP 250 au Parc des Eaux-Vives.

Programmé une semaine avant Roland-Garros, le tournoi se veut populaire et abordable pour tous, avec des prix oscillant entre 20 et 60 francs. "Le pari est d'offrir un nombre de places important pour tous. Nous avons une moyenne de prix inférieure à ce qui est demandé dans des tournois de même catégorie", explique le directeur.

Rainer Schuettler (à ga.), l'un des promoteurs avec Ion Tiriac. [Laurent Gillieron - Keystone]Rainer Schuettler (à ga.), l'un des promoteurs avec Ion Tiriac. [Laurent Gillieron - Keystone]Premier titre en Suisse?

En s'engageant pour 3 ans avec le Geneva Open, Stan Wawrinka réaffirme son attachement envers le public suisse. "J'ai toujours fait le maximum pour jouer en Suisse", confie le demi-finaliste de l'Open d'Australie 2015.

"Gagner à la maison a toujours été un rêve, j'espère bien y parvenir. Mais je ne me mets pas de pression: j'ai encore de longues années devant moi", assure le Vaudois de 29 ans qui bouscule quelque peu ses habitudes en disputant un tournoi la veille d'un Grand Chelem.

"Ce n'est pas un problème de revoir ma programmation", assure-t-il. ""Il ne faudrait pas que ce tournoi s'arrête d'ici une ou 2 saisons. Le but est de viser le long terme."

Qui pour accompagner Stan?

Avec la présence de Stan, les organisateurs espèrent que d'autres joueurs de 1er plan sauteront le pas, même si pour le moment aucun autre nom n'a filtré. "Des négociations sont en cours.... Ce qui est sûr, c'est que des joueurs de haut niveau seront présents", affirme Thierry Grin, sans dévoiler les montants déboursés pour attirer des stars. "C'est confidentiel", assure-t-il.

Les organisateurs du tournoi de Marseille (16-22.02) avaient déclaré lundi dernier à 20minutes.fr qu'attraper dans leurs filets un membre du top-3 coûterait pas moins d'un million d'euros! Ce sera donc sans Djokovic, Federer ni Nadal. Raonic et Wawrinka seront les têtes d'affiche dans la cité phocéenne.

Genève, Floriane Galaud

Publié Modifié

Coupe Davis: Wawrinka évasif quant à sa présence en Belgique

Lors de la conférence de presse, Stan Wawrinka a également évoqué la Coupe Davis et son éventuelle présence en Belgique pour le premier tour (06-08.03). "Nous devons encore en discuter avec Roger et Seve (ndlr: Severin Luethi). Tout ce que je peux dire, c'est que rien n'est encore décidé. J’annoncerai mon choix prochainement", conclut le numéro 9 à l'ATP.

En faire un rendez-vous clé

Pour Marc Rosset, vainqueur du Geneva Open en 89, la tenue d'un ATP 250 est une bonne nouvelle, même si le chemin est encore long. "Il va falloir trouver de l'argent, ramener de bons joueurs et innover", analyse le Genevois.

"La date du tournoi n'est ni bonne ni mauvaise. On peut imaginer voir arriver un joueur en manque de repères et qui souhaite peaufiner sa préparation chez nous. A nous de faire le maximum pour les attirer à Genève" , conclut le champion olympique de Barcelone.

Directeur opérationnel du Geneva Open, Daniel Perroud rêve, un jour, de faire venir Roger Federer. " Ce serait merveilleux d'avoir Stan et Roger aux Eaux-Vives" conclut-il.