Modifié

Tennis: Wawrinka: "C'est la passion du tennis qui me pousse à revenir"

Stan Wawrinka répondait aux questions de la RTS dans Sport Dimanche. [RTS - SRI]
Stan Wawrinka répondait aux questions de la RTS dans Sport Dimanche. [RTS - SRI]
Stan Wawrinka était l'invité de Sport Dimanche. Il a évoqué son retour à la compétition, mardi à Marbella face à Elias Ymer, et son état de forme. Le Vaudois refuse toutefois de se fixer des objectifs précis pour ces prochaines semaines.

Au niveau de sa forme générale, Stan Wawrinka ne se fait pas d'illusions: "Les sensations se passent bien par rapport à où j'en suis. Je suis encore très loin de la forme que j'ai envie d'atteindre, mais je pense que je vais petit à petit y arriver. Je suis content de pouvoir rejouer un match."

Pourquoi a-t-il décidé de faire son retour à la compétition après un an de pause? Le Vaudois n'hésite pas une seconde: "C'est la passion du tennis qui me pousse à revenir. Pour moi, c'est un plaisir de jouer".

Le triple lauréat d'un tournoi du Grand Chelem a encore faim de grands moments: "Je n'ai pas envie d'arrêter sur une blessure. Après la carrière que j'ai eue, j'ai envie de finir comme je le voudrais. J'ai envie de pouvoir retrouver les émotions du public et jouer des gros matches."

Lucide sur son niveau actuel

Ces 1res rencontres ne lui font-elles pas peur? "Je suis très lucide par rapport à mon niveau actuel, au temps qu'il me faudra, et à où j'en suis dans ma carrière. Je sais qu'après une année de blessure, il va me falloir quelques semaines, peut-être quelques mois, pour retrouver le niveau que je souhaite atteindre, mais je suis aussi extrêmement convaincu que je vais y arriver".

btro

A lire aussi: Stan Wawrinka de retour face à Elias Ymer

Publié Modifié

"Je n'ai pas d'objectif précis de classement ou de résultat"

Wawrinka sait qu'il vient de trop loin pour se fixer immédiatement des objectifs. "Mes objectifs, avant tout, c'est de me remettre en forme physiquement et tennistiquement. Ça passe actuellement par des matches et de la compétition, par cette tension, ce stress qui amène une récupération différente pour le corps. Je n'ai pas d'objectif précis de classement ou de résultat, parce que je suis encore trop loin du niveau que j'ai envie d'avoir. Il va me falloir quelques mois pour retrouver un bon niveau et pouvoir me fixer des objectifs un peu plus précis".