Modifié

Didier Cuche s'offre aussi le sacre en super-G

Deux Globes en deux jours pour Didier Cuche, mais sans skier cette fois-ci. [Giovanni Auletta - Keystone]
Deux Globes en deux jours pour Didier Cuche, mais sans skier cette fois-ci. [Giovanni Auletta - Keystone]
Didier Cuche a remporté la Coupe du monde de super-G après l'annulation de l'épreuve des Finales à Lenzerheide. Le Neuchâtelois s'offre un 1er Globe dans la discipline, 24h après avoir conquis un 4e trophée en descente.

Didier Cuche a décroché son deuxième Globe aux finales de Lenzerheide. Après avoir conquis mercredi de haute lutte celui de la descente, le Neuchâtelois n'a pas eu à combattre pour celui du super-G, l'épreuve étant annulée jeudi matin à cause de la météo.


"Sportivement, ce n'est pas la plus belle manière de remporter un Globe", a reconnu Cuche, qui avait été également sacré sans courir lors des finales 2008 de Bormio en descente.


Cette annulation n'enlève toutefois rien à son mérite. Vainqueur dimanche à Kvitfjell (Norvège), le skieur du Val-de-Ruz avait sans doute fait le plus dur, lui qui comptait un bonus confortable de 64 points sur l'Autrichien Georg Streitberger (blessé) et de 68 unités sur le Croate Ivica Kostelic.


Premier Suisse sacré en super-G depuis 1992

"Le succès de Kvitfjell a été le point fort de ma saison en super-G car il est tombé dans des circonstances particulières", a rappelé Cuche, qui avait été sanctionné en Norvège par la FIS (5000 francs d'amende) après une altercation au sujet d'un saut jugé trop dangereux. "Entre le raffut de Kvitfjell et les Globes de cette semaine, je n'ai jamais vécu des émotions aussi extrêmes en si peu de temps", a-t-il reconnu.


Didier Cuche et Lindsey Vonn ont doublé les Globes de la descente et du super-G. [Arno Balzarini - Keystone]Didier Cuche et Lindsey Vonn ont doublé les Globes de la descente et du super-G. [Arno Balzarini - Keystone]Depuis ses débuts en Coupe du monde, Cuche n'en finissait plus de tourner autour du titre de meilleur super-géantiste de l'hiver, lui qui avait terminé 2e en 2002, 2007 et 2008. "Je suis content d'avoir enfin ce Globe. Il me permet de compléter ma panoplie", a noté le Neuchâtelois, troisième coureur de l'histoire après Pirmin Zurbriggen et Hermann Maier à avoir glané des Globes en descente (4x), super-G (1x) et géant (1x).


Dans les annales du ski alpin, Cuche est aussi devenu le premier Suisse à être sacré en super-G depuis Paul Accola en 1992. Il faut par ailleurs remonter à 2003 et à l'Autrichien Stephan Eberharter pour retrouver un skieur lauréat des deux Globes de vitesse durant la même saison.


Mauvaise affaire pour Vonn

Chez les dames, le Globe du super-G était déjà assuré pour Lindsey Vonn depuis deux semaines. Cette annulation ne fait toutefois pas les affaires de l'Américaine au classement général. Alors qu'elle avait l'occasion de creuser l'écart sur Maria Riesch, la skieuse de Vail devra maintenant défendre son bien dans les disciplines techniques, le terrain de sa rivale allemande. L'avance de Vonn se monte actuellement à 27 points.


Si la météo le permet, les skieuses en découdront vendredi en slalom à Lenzerheide. Le Globe de la spécialité est déjà tombé dans l'escarcelle de l'Autrichienne Marlies Schild. De leur côté, les messieurs seront en lice en géant. Une discipline dans laquelle l'Américain Ted Ligety s'achemine vers un troisième Globe après 2008 et 2010, lui qui mène le bal devant Aksel Lund Svindal (77 points de retard) et Cyprien Richard (80 points).


 

Prime pour le Japon

Didier Cuche n'est pas resté insensible au drame qui touche le Japon. Dans le cadre des finales de la Coupe du monde à Lenzerheide, le Neuchâtelois a décidé d'offrir sa prime de la descente de mercredi (4e rang) pour les victimes du tsunami et du tremblement de terre, soit un montant de 8500 francs.


Cuche a ainsi répondu à l'opération lancée notamment par Julia Mancuso. Via le site skiershelpingjapan.com, l'Américaine a incité ses collègues à agir. "Je suis très touché par les événements du Japon. Je trouve normal de rejoindre Julia et d'offrir ma prime", a commenté le skieur des Bugnenets.


Ce n'est pas la première fois que Didier Cuche se montre généreux. En 2010 à Kitzbühel, il avait renoncé à une prime de 30'000 francs pour les victimes du tremblement de terre à Haïti. Depuis quelques hivers, il met aussi ses casques aux enchères sur internet pour récolter des fonds pour l'association Porte Bonheur, qui s'occupe notamment d'orphelins.


si/ag


Publié Modifié

Classement final du super-G

Messieurs:
1.DIDIER CUCHE 291
2.Georg Streitberge. 227
3.Ivica Kostelic 223
4.Michael Walchhofer 214
5.Hannes Reichelt 207
6.Carlo Janka 205
10.Tobias Gruenenfelder 175


Dames
SUPER G (6/6)
1.Lindsey VONN 560
2.Maria Riesch 389
3.Julia Mancuso 315
4.Lara Gut 272
5.Anja Paerson 182
6.Dominique Gisin 177
12.Fabienne Suter 120



Les skieurs qui ont réalisé le doublé descente-super-G:
Didier Cuche (S) 2011
Stephan Eberharter (Aut) 2002 et 2003
Hermann Maier (Aut) 2000 et 2001
Luc Alphand (Fr) 1997
Franz Heinzer (S) 1991
Pirmin Zurbriggen (S) 1987 et 1988

La fiche de Didier Cuche

Né le: 16 août 1974
Taille/Poids: 1m74, 89 kg
Résidence: Les Bugnenets (NE)
Skis: Head

Coupe du monde: débuts en décembre 1993, 60 podiums dont 17 victoires (9x descente, 5x super-G, 3x géant), 6 globes de cristal (4x descente, 1x géant, 1x super-G).

Mondiaux: 6 participations, 4 médailles: argent en descente à Garmisch (All) en 2011, or en super-G et argent en descente à Val d'Isère (Fr) en 2009, bronze en géant à Are (Su) en 2007.

JO: 4 participations, 1 médaille: argent en super-G à Nagano (Jap) en 1998.

Championnats de Suisse: 17 médailles, dont 8 titres.