Modifié

Tokyo 2020 - Aviron: Jeannine Gmelin ainsi que Roman Röösli & Barnabé Delarze maîtrisent leur sujet

Jeanine Gmelin n'a pas connu de problème lors des séries. [Laurent Gillieron - Keystone]
Jeanine Gmelin n'a pas connu de problème lors des séries. [Laurent Gillieron - Keystone]
Première représentante de Swiss Olympic en lice aux Jeux olympiques de Tokyo, Jeannine Gmelin n'a pas manqué ses débuts. La skiff zurichoise s'est aisément qualifiée pour les quarts de finale en terminant au 2e rang de sa série. Roman Röösli et Barnabé Delarze ont également fini 2es de leur série en deux de couple. Direction les demi-finales pour le Lucernois et le Vaudois.

Jeannine Gmelin, 5e aux JO de Rio 2016 dans cette catégorie, a passé la ligne d'arrivée avec une longueur de retard sur la Britannique Victoria Thornley, qui a nettement dominé cette 4e série. Mais elle a devancé de plus de 10 secondes sa poursuivante suédoise Lovisa Claesson, alors que les 3 premières se hissaient en quarts de finale.

Barnabé Delarze et Roman Röösli ont également maîtrisé leur sujet pour leur entrée en lice. Le deux de couple s'est qualifié pour les demi-finales en terminant au 2e rang de sa série.

Delarze et Roman Röösli seulement 4es à mi-parcours

Crédités d'un chrono de 6'11''24, le Vaudois et le Lucernois ont été devancés de 0''02 par le duo polonais Miroslaw Zietarski/Mateusz Biskup. Quatrièmes et derniers de cette 2e série à mi-parcours, Barnabé Delarze et Roman Röösli ont réussi un superbe finish pour obtenir l'une des 3 places directement qualificatives pour les demi-finales.

Le meilleur chrono de la journée a été l'oeuvre des Néerlandais Melvin Twellaar/Stefan Broenink, auteurs d'un nouveau record olympique en 6'08''38.

Première étape franchie sans problème pour Barnabé Delarze et Roman Röösli. [Keystone]Première étape franchie sans problème pour Barnabé Delarze et Roman Röösli. [Keystone]

ats/bao

Publié Modifié