Modifié

Super League: Constantin et Fringer dégustent la fondue de la paix

Constantin et Fringer ont pu régler leurs différends. [Compte Twitter @AndreasBoeni - RTS]
Constantin et Fringer ont pu régler leurs différends. [Compte Twitter @AndreasBoeni - RTS]
Christian Constantin et Rolf Fringer ont fait la paix. A l'initiative du SonntagsBlick, les deux hommes se sont réconciliés à Kloten devant une fondue.

Constantin s'est excusé pour l'agression qu'il a commise le 21 septembre à Lugano. Juste après la victoire 2-1 de son équipe contre les Tessinois, le président du FC Sion avait giflé et bousculé le consultant de Teleclub. "Rolf Fringer s'est également excusé", précise CC auprès de l'ATS. "Il a reconnu avoir été trop loin dans ses critiques. C'est pourquoi nous avons décidé de n'engager aucune procédure civile l'un contre l'autre."

En revanche, Constantin confirme qu'il a déposé un recours auprès du Tribunal du Sport contre la décision, pourtant allégée en deuxième instance, de la Swiss Football League de le suspendre neuf mois et de lui infliger une amende de 30'000 francs.

Sur le plan sportif, le président Christian Constantin a confirmé sa volonté de recruter un défenseur central ces prochains jours. "C'est ma priorité, avoue-t-il. Il le faut. Je ne cache pas que la situation du club est extrêmement préoccupante." Les noms de Léo Lacroix et Johan Djourou circulent.

ats/lper

Publié Modifié