Modifié

Un nouveau chapitre pour le FC Sion

Avec deux trophées de Champion d'Italie, deux Ligues des champions, une Coupe de monde, entre autres titres sur son palmarès, Gattuso est sans conteste la plus prestigieuse recrue de Super League. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Avec deux trophées de Champion d'Italie, deux Ligues des champions, une Coupe de monde, entre autres titres sur son palmarès, Gattuso est sans conteste la plus prestigieuse recrue de Super League. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
A l'aube d'une nouvelle saison, comment ne pas évoquer celle par laquelle tout a basculé pour le FC Sion? Une place en Europa League, un deuxième rang au classement de la Super League, le club a perdu devant les tribunaux tout ce qu'il avait acquis sur le terrain. La croisade du président Christian Constantin contre les hautes instances du football a suscité bien des passions. Aux succès acquis de haute lutte par une équipe remarquable ont répondu les revers judiciaires, si bien que faute d'une place européenne, les Valaisans ont dû sauver leur place dans l'élite. Le traumatisme est profond, mais le temps d'écrire un nouveau chapitre est arrivé du côté de la Porte d'Octodure.

L'architecte qu'est Christian Constantin, en esthète, aurait pu faire appel à un artiste italien pour amorcer cette renaissance. Mais le "Boss" de Tourbillon a préféré un mercenaire calabrais expérimenté. Le transfert de Gennaro Gattuso est sans conteste le "coup" sur le marché estival. S'offrir un champion du monde (2006) en provenance directe du Milan AC témoigne d'une grande ambition. Tout autre résultat qu'un podium de SL en mai 2013 sera sans doute considéré comme un échec côté valaisan.

La complicité entre Gennaro Gattuso et le coach Sébastien Fournier est bel et bien présente. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
La complicité entre Gennaro Gattuso et le coach Sébastien Fournier est bel et bien présente. [Jean-Christophe Bott - Keystone]

"Pas de FC Hollywood"

Franc-parleur, Ringhio (grondement, rugissement en italien) ne mâche pas ses mots. "Les rumeurs sur les transferts de Del Piero et Inzaghi? Il n'est pas question de faire un FC Hollywood", sourit-il. "Le recrutement doit servir le collectif". Le ton est donné, Gattuso n'est pas en Valais pour parader. Promu capitaine, il fait déjà l'unanimité.

"C'est un exemple de professionnalisme", s'enthousiasme Arnaud Buehler. "Il arrive à chaque entraînement une demi-heure à l'avance. Il ne triche pas! Il se donne à fond et pousse l'équipe". Xavier Margairaz ne tarit pas d'éloge non plus. "Avec sa classe, il illumine l'équipe. Il est humble, il a une incroyable mentalité de gagneur".

Convaincu rapidement par le discours du président lors d'une rencontre dans un hôtel de l'aéroport Malpensa de Milan, Gattuso semble déjà conquis par le Valais. "Je revis ce que j'ai connu en arrivant aux Glasgow Rangers. C'est la même atmosphère. Bien sûr, ce n'est pas la même organisation qu'au Milan AC, mais quand vous voyez les jeunes travailler à l'entraînement, leur mentalité... L'envie que je vois me plait".

"Le talent ne suffit pas"

"Et je suis bien placé pour parler de cela", témoigne-t-il. "Je me suis toujours considéré comme mauvais techniquement. Par contre, je savais que je pouvais y arriver, que je les boufferais tous avec ma volonté. Dans le foot moderne, le talent ne suffit pas".

Leo Itaperuna (au centre) s'est montré à son avantage face à Marseille en amical. C'est lui qui avait ouvert le score pour les Sédunois. [Keystone]
Leo Itaperuna (au centre) s'est montré à son avantage face à Marseille en amical. C'est lui qui avait ouvert le score pour les Sédunois. [Keystone]

Un seul homme ne fait pas toute une équipe, comme le pense l'Italien. Si sa présence sera l'une des grandes attractions du championnat, il existe encore des inconnues côté sédunois avant le déplacement du 15 juillet à Zurich pour la rencontre face à Grasshopper. La défense ne devrait pas trop changer, à l'exception d'Adailton, qui va quitter le club valaisan.

Le grand chantier en attaque

Ainsi, le plus grand chantier se trouvera aux avant-postes, là où les Sédunois avaient connu bien des soucis dès janvier. Sébastien Fournier ne s'en cache pas, il y a encore des réglages à opérer pour améliorer le rendement offensif de ses joueurs. En cela réside le principal point d'interrogation sédunois.

Les arrivées du Nord-Irlandais Kyle Lafferty, du Brésilien Léo Itaperuna, du Tunisien Oussama Darragi ainsi que le retour en forme de Dragan Mrdja devraient toutefois permettre aux Valaisans de trouver une solution à leurs récurrentes carences offensives. Au chapitre des changements, il est difficile de ne pas évoquer le départ de Goran Obradovic. Le Serbe, dont le contrat n'a pas été renouvelé, a conquis trois Coupes de Suisse avec le FC Sion (2006/2009/2011), dont il a été un rouage essentiel pendant sept ans.

Mais cet adieu n'empêche pas la saison de bien s'annoncer pour les Valaisans, auxquels le nouveau totomat de Tourbillon devrait sourire plus d'une fois.

Ludovic Perruchoud

Publié Modifié

Les Transferts du FC Sion

Arrivées: Gennaro Gattuso (AC Milan), Oussama Darragi (Espérance Tunis), Kyle Lafferty (Glasgow Rangers), André Marques (Beira-Mar/POR), Leo Itaperuna (Arapongas/BRA, 4e division), Mathieu Manset (Shanghai Shenshua/CHN).

Départs: Goran Obradovic (?), Geoffrey Serey Die (?), Cristian Florin Ianu (?), Mario Mutsch (St-Gall), Geoffrey Tréand (Servette), Rodrigo (Lausanne-Sport), Adailton (?), Abdoul Karim Yoda (?).