Modifié

Un nul de bonne facture entre GC et Bâle

GC, à l'image de Ben Khalifa, a malmené le champion, sans réussir à s'imposer. [Ennio Leanza  - Keystone]
GC, à l'image de Ben Khalifa, a malmené le champion, sans réussir à s'imposer. [Ennio Leanza - Keystone]
Dans le choc de cette deuxième journée de Super League, GC et Bâle se sont quittés sur un score de parité (1-1). Disputé sous un soleil de plomb (34 degrés), le match a tout de même été rythmé, et marqué par de nombreuses occasions de but des deux côtés.

Un Yann Sommer en état de grâce a permis au FC Bâle de cueillir un point au Letzigrund. Le Champion en titre a, en effet, été bien payé avec le 1-1 qui a sanctionné son choc au sommet contre GC.

Sommer [Keystone]Sommer [Keystone]Sommer se mue en muraille

Même si les Rhénans ont eu le bonheur d'ouvrir le score par Fabian Schär qui reprenait de la tête à la 20e un corner de Stocker, la meilleure équipe sur le terrain fut bien Grasshopper. Seulement à l'image de Ben Khalifa, les attaquants zurichois ont été désarmés devant le brio de Yann Sommer. Le portier rhénan a multiplié les arrêts de classe pour maintenir son équipe à flot.

Il ne fut battu que juste après le repos sur une frappe de Hajrovic, à la conclusion d'une action amenée par Gashi et Ben Khalifa. Pour la quatrième fois désormais, les Rhénans n'ont pas battu des Zurichois qui seront encore cette année l'un de leurs principaux contradicteurs.

YB seul en tête

Ce nul au Letzigrund fait l'affaire des Young Boys. Victorieux 3-1 de Lausanne la veille au soir, les Bernois occupent seuls la tête du classement.

A lire aussi: Muet, Sion débloque tout de même son compteur

si/bond

Publié Modifié