Publié

Challenge League: Xamax, GC et Thoune à la lutte pour la montée

Xamax, GC et Thoune visent tous les trois la montée en Super League. [Keystone / Freshfocus]
Xamax, GC et Thoune visent tous les trois la montée en Super League. [Keystone / Freshfocus]
Plus serrée que jamais, la Challenge League? C'est une éventualité à l'aube de la saison 2020-21, où Grasshopper, Neuchâtel Xamax et Thoune se détachent. Question de statut.

Être le Rekordmeister ne garantit en rien une promotion, on a pu le constater la saison dernière où GC n'a fini que 3e, derrière Lausanne et Vaduz.

A la veille de la reprise contre Winterthour (vendredi 20h00), on dénombre 14 recrues chez les Zurichois. Leur profil? A classer entre des joueurs moyens issus du championnat portugais et des jeunes qui n'ont pas percé à Wolverhampton. Et puis, un ou deux éléments connus en Suisse, dont l'ancien Sédunois Ermir Lenjani. Un sacré amas de joueurs, dans lequel le nouvel entraîneur João Carlos Pereira, passé par Servette en 2012, devra faire le tri et trouver un amalgame.

Xamax veut oublier la saison passée

Neuchâtel a lui étoffé ses rangs avec les arrivées de Kempter (Zurich) et Parapar (SLO). Cela s'ajoute à d'autres profils de Challenge League (Dominguez, Ouattara, Kaiser, Mossi, Teixeira) et permet de présenter un contingent crédible pour une saison qui doit faire oublier celle de la relégation.

Avec également quelques cadres qui sont restés (Raphaël Nuzzolo, Laurent Walthert, Mike Gomes, Igor Djuric ou encore Musa Araz), Xamax voit son équipe prendre forme. L'effectif à disposition doit lui permettre de jouer la tête, ne serait-ce qu'à travers l'expérience cumulée en Super League, mais également en Challenge League.

La stabilité à Thoune

Thoune, qui restait sur une décennie en Super League, se voit ramené à une réalité d'antan, à laquelle il s'était volontiers déshabitué, même lorsque cela lui pendait au nez. Mais avec un Andres Gerber qui prend encore plus d'importance dans le club (de directeur sportif, il doit être promu président prochainement), un entraîneur Marc Schneider qui reste en place comme depuis trois ans et un effectif resté très stable, Thoune ne s'est pas agité pendant l'été. Quelques éléments de longue date sont partis (Faivre, Glarner ou Stillhart), mais cela est surtout de nature à rajeunir l'équipe.

ats/jbal

Publié